Charles Leclerc remporte le GP d'Autriche, devant Max Verstappen

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Charles Leclerc revient à 38 points de Max Verstappen au classement. (Reuters)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Charles Leclerc (Ferrari) a remporté dimanche le Grand Prix d'Autriche, devant Max Verstappen, sur les terres de Red Bull. Lewis Hamilton (Mercedes) est troisième. Carlos Sainz a abandonné à cause d'un problème de moteur.

Au bout du suspense ! Après avoir tremblé lors des derniers tours du Grand Prix d'Autriche, la faute à un accélérateur récalcitrant, Charles Leclerc s'est offert dimanche à Spielberg la cinquième victoire de sa carrière, la troisième cette saison. La Scuderia Ferrari signe son second succès d'affilée, après celui de Carlos Sainz à Silverstone le week-end dernier.

lire aussi

Le film du GP d'Autriche

Ferrari proche du doublé avant une casse moteur

Mais si Leclerc a eu chaud, son coéquipier l'a eu davantage, son moteur lâchant dans le 57e des 71 tours et sa monoplace prenant ensuite feu, provoquant une virtual safety car. Le doublé des Ferrari était pourtant en vue car Sainz était en train de s'attaquer à Max Verstappen, avec un rythme nettement supérieur.

La Red Bull du Néerlandais n'a pas pu tenir ce dimanche la comparaison avec les voitures rouges. Le champion du monde avait d'ailleurs prévenu : « la gestion des pneus sera très critique. » Sur ses terres, la monoplace autrichienne a été plus gourmande en gomme que ses rivales et n'a pu résister à une stratégie pour une fois impeccable des hommes de Maranello.

lire aussi

Le classement de la course

Troisième podium de suite pour Hamilton

L'abandon de Sainz, doublé du Grand Prix totalement raté de Sergio Pérez (Red Bull), touché par George Russell dès le quatrième virage et finalement out au 24e tour, met les deux Mercedes aux troisième et quatrième places. Lewis Hamilton monte une nouvelle fois sur le podium, son troisième d'affilée. Et Russell, malgré une pénalité de cinq secondes reçue après l'accrochage avec Pérez, termine à 17'' de son coéquipier.

Esteban Ocon (Alpine), auteur d'une course sérieuse et sans histoire, son 100e Grand Prix (il est le 10e Français a atteindre ce niveau) se solde par une cinquième position, sa place au départ de la course. Il devance la Haas de Mick Schumacher, qui s'offre son meilleur résultat et de nouveaux points (8), la McLaren de Lando Norris, Kevin Magnussen (Haas) et Daniel Ricciardo (McLaren). Fernando Alonso (Alpine), parti dernier, a doublé Valtteri Bottas (Alfa Romeo) sur la fin pour s'offrir le dernier point en jeu. Le Finlandais était, lui, parti des stands.

Encore compliqué pour Gasly

L'autre Français en course, Pierre Gasly (Alpha Tauri), a de nouveau accumulé les erreurs (accrochage avec Vettel et limites de piste dépassées). Après sa manoeuvre au départ de la course sprint sur Hamilton, cela commence à faire beaucoup. Le Normand termine 15e de la course. Espérons que l'air du Castellet, pour le Grand Prix de France (24 juillet), lui redonne de l'allant.

Au Championnat, Leclerc revient à 38 points de Verstappen, alors que Russell, quatrième, n'est qu'à cinq unités de Sainz, toujours quatrième derrière Pérez.

lire aussi

Le classement du Championnat des pilotes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles