Charlie Watts, comme un air de Gordon Banks…

·1 min de lecture

Charlie Watts, Gordon Banks... Ces deux braves gars symbolisent ces working class heroes à l'allure aristocratique typiquement anglais et qui laissent après leur mort le souvenir de perfect gentlemen. Nés à quatre ans d'intervalle (1937 pour Banks, 1941 pour Watts), tous deux ont connu leurs plus grandes heures de gloire dans les années 60-70, avec évidemment une plus grande longévité ensuite pour Charlie, privilège des artistes sur les sportifs. Leurs nombreux points communs dessinent un parallélisme de carrière assez étonnant. Charlie a ainsi officiellement rejoint les Rolling Stones en 1963, trois mois avant que Gordon dispute sa première sélection avec les Three Lions en avril. En 1964, les Pierres récoltent leur premier N°1 dans les charts anglais avec It's All Over Now et Gordon gagne enfin son premier titre, la League Cup avec son club de Leicester City. Les deux hommes voleront ensuite de succès en succès avec des hits…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles