Charlotte Bonnet rafle deux titres alors que treize nageurs ont réalisé les minima pour les Mondiaux

Charlotte Bonnet sur tous les fronts. (J.M Hervio/L'Equipe)

Pour cette fin de saison en petit bassin, Charlotte Bonnet a choisi de mettre un peu de côté le crawl et la Niçoise a remporté les titres du 50 brasse et du 200 m 4 nages lors des championnats de France à Chartres. Treize nageurs ont déjà réalisé les minima pour les Mondiaux.

Victorieuse du 50 m brasse en 30''06 et du 200 m quatre nages en 2'07''69 lors des Championnats de France en petit bassin à Chartres, Charlotte Bonnet a largement gagné son billet pour les mondiaux de Melbourne où elle ne nagera pas d'épreuve de crawl et a surtout pris un bain de jouvence en optant provisoirement pour la brasse.


lire aussi

Les résultats

« J'ai besoin de renouveau, de choses qui me redonnent du plaisir, qui me donnent envie de me lever tous les matins, explique l'élève de Philippe Lucas. Depuis que j'ai quatorze ans, je fais que du crawl pratiquement. J'ai envie de changer un peu. Au bout de cinq semaines d'entraînement, j'ai déjà un record de France, ça ne m'est pas arrivé depuis longtemps et ça fait du bien. »


Treize à la table

Elle n'est pas la seule à avoir déjà son billet pour l'Australie. Jeudi, à l'Odyssée, cinq nageurs (Logan Fontaine en 3'40''00 et Roman Fuchs en 3'40''85 sur 400 m, Analia Pigree 2e en 26''36 sur 50 m dos, Mewen Tomac en 1'50''14 sur 200 m dos et Marie Wattel en 52''66 sur 100 m) ont réalisé les minima ce qui porte à treize la liste des sélectionnables.


lire aussi

Mehdy Metella entre deux eaux

Parmi les performances du jour, Maxime Grousset a tapé fort sur le 100 m 4 nages avec un excellent chrono de 51''49. « Je n'avais pas de repères, donc un peu de stress, un peu de peur sur des passages que je ne fais jamais comme le passage de brasse. Tout s'est bien enchaîné, c'était très cool. Je suis très content. Je ne suis pas au pic de ma forme mais j'arrive à sortir des choses parce qu'il y a de la confrontation. C'est une nouvelle course, j'ai envie de tout donner et faire mon meilleur temps et me rapprocher du record de France. C'est vraiment du plaisir. » Il n'a pas fini car le Néo-Calédonien a prévu de s'aligner sur les 50, 100, 200 m nage libre et le 50 m papillon.