Charlotte Faure, Miss Rhône-Alpes : «Critiquer les concours de beauté est sexiste»

·2 min de lecture
Miss France / TF1 / Bertrand Noël / EndemolShine

Concours Miss France 2022. Paris Match a interrogé Charlotte Faure, Miss Rhône-Alpes 2021. La jeune femme de 20 ans fait partie des 29 candidates qui prétendent à la couronne le 11 décembre.

Paris Match. Où avez-vous grandi ?
Miss Rhône-Alpes Charlotte Faure. Je suis née à Nîmes mais j’ai grandi dans l’Isère. J’ai habité à Biviers, près de Grenoble.

Parlez-nous de votre région : pourquoi êtes-vous fière de la représenter ?
Je suis très fière de représenter la région Rhône-Alpes car c’est là que j’ai grandi et où je me suis construite. Bien sûr, je suis fière de la diversité de ma région : les montagnes où je pratique la randonnée et où j'ai appris dès mon plus jeune âge à skier, les nombreux lacs où je me suis baignée en été. J’aime nos villes : Lyon, Annecy, Aix-les-Bains, Grenoble ... Je suis fière de ma région car toute ma famille y réside : mes grands-parents sont dans la Loire et en Ardèche, mes cousines sont dans l’Ain et mes origines sont du Rhône.

Suivez toute l'actualité Miss France

Quelles études poursuivez-vous et quel métier rêvez-vous de faire ?
Je suis en deuxième et dernière année de BTS communication en Isère. Et je souhaite être diplômée d’un bac+5 en communication et marketing pour exercer dans le journalisme ou l’évènementiel sportif.

Quelles sont vos passions ?
Le sport. Cela fait dix ans que je fais du volley-ball au Grenoble Volley Université Club. J’ai réussi à atteindre le haut niveau féminin du club puisque je suis en Nationale 2 Féminine. C’était mon objectif en entrant dans le club et je suis très fière de l’avoir atteint et je remercie mon club de m’avoir fait confiance. Le sport est essentiel pour moi car j’en ai besoin pour me surpasser, être en forme mentalement et physiquement.

Comment ont réagi vos proches lorsque vous leur avez annoncé que vous vous inscriviez à un concours de Miss ?
C’est plutôt eux qui m’ont(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles