Chase Ealey confirme au poids, Jianang Wang surprend à la longueur aux Mondiaux d'Eugene

Jianan Wang a remporté la longueur. (F. Faugère/L'Équipe)

Quelques minutes avant le sacre de Fred Kerley et le triplé américain sur le 100 m, la lanceuse de poids Chase Ealey a ouvert le compteur des locaux dans la nuit de samedi à dimanche aux Mondiaux d'Eugene. ??la longueur, le Chinois Jianan Wang a surpris le Grec Miltiadis Tentoglou sur l'ultime essai.

Juste avant la tornade américaine sur 100 m et le triplé de Fred Kerley, Marvin Bracy et Trayvon Bromell, c'est bien la lanceuse de poids Chase Ealey qui a apporté aux États-Unis une première médaille d'or dans ces Championnats du monde d'Eugene.

lire aussi
Fred Kerley champion du monde du 100 m, triplé américain à Eugene

Dans la nuit de samedi à dimanche, Ealey, 27 ans, a quasiment plié le concours dès son premier essai, mesuré à 20,49 m. La Chinoise Gong Lijiao, championne olympique et double championne du monde en titre, s'est approchée tout près (20,39 m à son 5e essai) mais est restée derrière, alors que la Néerlandaise Jessica Schilder s'est emparée du bronze (19,77 m).

Quasi inconnue il y a encore un an, Ealey a remporté en l'espace de quelques mois deux médailles sur la scène internationale, après être devenue vice-championne du monde en salle cet hiver. « C'est tellement surréaliste, lâchait-elle. Surtout parce que je l'ai fait chez moi. Chaque lancer était absolument énorme. Avec le premier, je voulais donner le ton et je l'ai fait. J'espère que ça changera ma vie. Être championne du monde, en tant qu'athlète, est la chose que tout le monde veut faire une fois dans sa vie. »

Tentoglou coiffé sur le fil
Loin d'être un inconnu, médaillé de bronze en 2015, le Chinois Jianan Wang (25 ans) n'était tout de même pas le plus attendu pour le titre à la longueur. D'ailleurs, le patron était bien Miltiadis Tentoglou, en tête la majorité du concours avec un saut à 8,30 m dès son deuxième essai (+1,4 m/s). Mais le champion olympique grec, qui grattait encore deux centimètres (8,32 m, +0,5 m/s) à sa 5e tentative, s'est incliné sur l'ultime tentative du Chinois, retombé à 8,36 m (+0,5 m/s) et décrochant son premier titre majeur.

La troisième place est revenue au Suisse de 22 ans Simon Ehammer (8,16 m, +0,5 m/s), décathlonien de haut niveau devenu en quelques mois un sauteur en longueur de très haut niveau.

lire aussi
Menacé de suspension, Mouhamadou Fall a fourni des explications à l'AFLD

Asher-Smith et Ingebrigtsen au rendez-vous
Pour le reste, le premier tour du 100 m féminin, en ouverture de la session, n'a pas donné lieu à des surprises. La Britannique Dina Asher-Smith a réussi le meilleur chrono avec 10"84 (+1,2 m/s). La quintuple championne olympique jamaïcaine Elaine Thompson-Herah a couru avec le frein à main en 11"15 (+0,2 m/s), sa compatriote Shelly-Ann Fraser-Pryce, championne du monde en titre, semblait, elle, facile en 10"87 (-0,2 m/s), devançant la Britannique Daryll Neita (10"95).

Ça passe aussi pour la Jamaïcaine Shericka Jackson (11"02, +0,7 m/s), les Américaines Aleia Hobbs (11"04, +0,1 m/s), Melissa Jefferson (11"03, -0,1 m/s) et Twanisha Terry (10"95, +0,8 m/s), l'Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou (10"92, +0,8 m/s) ou encore la championne du monde du 60 m suisse Mujinga Kambundji (10"97, -0,7 m/s). Les demi-finales sont programmées dans la nuit de dimanche à lundi (2h33).

lire aussi
Toute l'actualité des Mondiaux

Enfin en demi-fond, la star norvégienne Jakob Ingebrigtsen, 3e de sa série en 3'35"12, s'est qualifiée sans mal pour les demies du 1500 m (dans la nuit de dimanche à lundi, 4h30), tout comme les Kényans Timothy Cheruiyot et Abel Kipsang (demi-finales prévues à 4h00 dans la nuit de dimanche à lundi). Pas de surprises non plus chez les femmes, où la double championne olympique Faith Kipyegon a rendez-vous en finale (4h50, dans la nuit de lundi à mardi) avec Laura Muir et Gudaf Tsegay.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles