Chelsea, Morata face au défi de la continuité

Goal.com
L'attaquant de Chelsea est titulaire dans un top club de façon régulière pour la première fois de sa carrière et traverse une période compliquée.

Chelsea, Morata face au défi de la continuité

L'attaquant de Chelsea est titulaire dans un top club de façon régulière pour la première fois de sa carrière et traverse une période compliquée.

Recruté cet été pour la somme de 80 millions d'euros, Alvaro Morata possède le profil afin d'offrir ce qu'il faut à une équipe dirigée par Antonio Conte. Doté d'une capacité importante à faire la différence dans les matches importants, l'international espagnol possède une qualité d'appel de premier ordre en plus d'une grande appétence pour le pressing, comme il a su le prouver notamment lors de son passage à la Juventus Turin sous la direction de Massimiliano Allegri.  

Si, sur le papier, ce transfert paraît être un mariage heureux, la réalité est plus nuancée depuis plusieurs semaines tant l'attaquant paraît douter et, surtout, se signale par de nombreux manqués face au but adverse. Dans ce registre précis, on citera le match disputé contre Arsenal,  le 3 janvier dernier lors de la rencontre en Premier League. Ce soir là, il a montré une facette presque inconnue chez lui, pouvant faire penser au pire Gonzalo Higuain. En dépit de nombreuses opportunités de but, le natif de Madrid ne s'est jamais montré en mesure de convertir ses tirs en buts. Pourtant, son entraîneur, Antonio Conte, a pris sa défense en conférence de presse après la rencontre : "Les statistiques sont que Morata a marqué 12 buts cette saison, sept passes décisives ... Je pense que jusqu'à présent les statistiques sont bonnes pour ce joueur et n'oublions pas qu'il est un jeune joueur de seulement 25 ans. Le club est très content de son engagement, pour ce joueur comme Barkley mais il a beaucoup de place pour s'améliorer, nous parlons d'un jeune attaquant qui peut devenir l'un des meilleurs au monde Je répète que je ne vois pas de problèmes avec Alvaro."

Une connexion Azpilicueta - Morata coupée

L'apport global de Morata dans le jeu semble satisfaire le technicien italien mais s'il y a un domaine dans lequel Morata doit progresser c'est au niveau de la finition devant le but, sa carence majeure depuis quelques temps. Le joueur transmet l'impression d'avoir un contexte précis afin de livrer sa meilleure version : avoir le moins de temps possible pour penser, être plus dans l'instinct que dans une situation qui exige une trop longue phase de réflexion avant de frapper. Auteur de 3 buts depuis le 22 novembre, il connaît aussi un problème plus tactique tant les équipes anglaises parviennent à couper sa relation avec César Azpilicueta. Le latéral a délivré 6 passes décisives à son avant-centre qui, la plupart du temps, score de la tête. La situation que traverse Morata actuellement se produit, par coïncidence ou non, quand en Espagne, Diego Costa performe à sa façon et refait de l'Atlético Madrid une équipe sienne. Un Diego Costa dont Morata doit prendre la succession chez les Blues et, fatalement, le comparatif entre les deux ne plaide pas en sa faveur en ce moment. Au sujet du premier, Diego Simeone n'a pas fait dans le détail : "Il nous a donné de la verticalité, vélocité, il transmet de la peur, cela se voit dans tous. Cela nous rend heureux", a-t-il déclaré après le succès de l'Atlético face à Getafe.

Antonio Conte a toujours voulu que Morata soit dans son équipe après avoir fait de nombreux efforts pour le signer à la Juventus et admire ses talents. De façon générale, Chelsea est l'endroit idéal pour Morata mais le club a beaucoup investi en lui et la pression commence à l'envahir de façon importante. À la condition de s'améliorer dans le domaine de la finition, Alvaro Morata devrait triompher à Chelsea alors qu'il a la pleine confiance de son entraîneur. C'est ce que peut espérer le public de Stamford Bridge.

À lire aussi