Chelsea surpris d'entrée par le Dinamo Zagreb en Ligue des champions

Mislav Orsic a devancé Wesley Fofana et Kepa Arrizabalaga pour inscrire le but de la victoire croate. (I. Soban/Presse Sports)

Bousculé et inoffensif, Chelsea s'est logiquement incliné sur la pelouse du Dinamo Zagreb, ce mardi en Ligue des champions (0-1). Pour sa première avec les Blues, Pierre-Emerick Aubameyang est resté très discret.

Le match : 1-0

Les soirées européennes sont de retour cette semaine et avec elles, déjà, de grandes surprises. Pas au mieux en Premier League, Chelsea ne s'est pas rassuré pour son entrée en lice en Ligue des champions ce mardi soir. En déplacement à Zagreb, le vainqueur de l'édition 2021 est tombé sur un os sur la pelouse du Dinamo (1-0). Si les statistiques témoignent d'une nette domination des hommes de Thomas Tuchel (61 % de possession, 13 tirs à 6), elles ne disent pas tout d'une victoire que les Croates n'ont pas volée.

lire aussi

Le film du match

Passé par les éliminatoires cet été, le Dinamo a tout de suite été dans le rythme. À l'image d'une défense qui n'a pas eu les pieds qui brûlent face au pressing immédiat de Chelsea. Devant, le duo Petkovic-Orsic était prêt à vivre une soirée isolée dans la moitié adverse. Il a fait mouche sur un premier contre supersonique (13e). La paire a montré une complémentarité totale, proche de faire le break après une combinaison sur coup franc (29e). En seconde période, il a même fallu un arrêt de classe de Kepa Arrizabalaga pour détourner sur la barre une tentative lointaine de Stefan Ristovski (56e).

Secoués dans les duels et incapables de mettre de la vitesse dans les 30 derniers mètres, à l'image d'un Raheem Sterling à l'envers, les Blues ont mis un temps fou à se montrer dangereux. Les changements opérés par Tuchel n'ont absolument rien changé à la physionomie de la rencontre. Il a fallu attendre les ultimes minutes pour voir Kai Havertz être contrarié à bout portant par Robert Ljubicic (82e), puis Reece James trouver le poteau croate (86e). Un bilan bien maigre.

Le joueur : Orsic, détonateur croate

Aligné à la pointe de l'attaque croate au côté de Bruno Petkovic, Mislav Orsic a fait très mal aux Blues. Il ne lui a pas fallu bien longtemps pour annoncer la couleur. Après une déviation parfaite de son partenaire, il a ouvert le score d'un piqué devant Kepa après une course de 50 mètres devant Fofana (13e). Plus largement, l'attaquant a été de tous les bons coups des siens et sa qualité technique a permis au Dinamo de bénéficier de quelques instants de respiration dans le camp anglais.

Le fait : Aubameyang pas inspiré

Titulaire pour la première fois depuis son arrivée, Pierre-Emerick Aubameyang aurait pu donner une tournure tout autre à la soirée. Mais il a choisi la passe en retrait vers Sterling alors qu'il paraissait en très bonne position pour conclure (6e). Le Gabonais a encore refusé de tirer sur une autre situation favorable (10e). Dommage, car il n'a plus été vu de la soirée en dehors de ce but logiquement refusé au retour des vestiaires. Armando Broja l'a remplacé à l'heure de jeu mais n'a rien apporté de plus.

lire aussi

Le groupe E de la Ligue des champions