Cheptegei, Tola, ce qu'il faut retenir de la troisième matinée des Mondiaux d'Eugene

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Joshua Cheptegei prend dans ses bras son compatriote Jacob Kiplimo. (F. Faugère//L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Joshua Cheptegei (10 000 m), Tamirat Tola (marathon) et Brooke Andersen (marteau) ont remporté les trois premiers titres décernés dimanche.

10 000 m (H) : Cheptegei conserve son bien

« Cela a été une vraie course de championnat. » L'Ougandais Joshua Cheptegei résume bien le 10 000 m qui l'a vu conserver son titre mondial de la distance. Avec son compatriote Jacob Kiplimo, Cheptegei a pris ses responsabilités pour mener le train dès les 3 000 mètres et a lancé une attaque tranchante à la cloche.

Mal placé à ce moment, le champion olympique éthiopien Selemon Barega n'a jamais pu passer le grand Ougandais et a terminé finalement cinquième. Cheptegei s'impose en 27'27"43 devant le Kenyan Stanley Mubru (27'27"90) et son compatriote Jacob Kiplimo (27'27"97). Le Français Jimmy Gressier se classe onzième en 27'44"55.

Marathon (H) : Tola sans rival

Après la médaille d'argent au marathon des Mondiaux de Londres en 2017, Tamirat Tola a remporté le marathon de ceux d'Eugene. L'Éthiopien a dominé l'épreuve de la tête et des épaules. Il s'est échappé peu après le 33e kilomètre d'un groupe où on retrouvait son compatriote Mosinet Geremew, le Belge Bashir Abdi, le triple champion du monde du semi-marathon Geoffrey Kamworor et le Canadien Cameron Levins.

lire aussi

Hassan Chahdi veut entrer dans le cercle au marathon des Mondiaux d'Eugene

Tola a rapidement pris une vingtaine de secondes d'avance et n'a eu de cesse d'augmenter son avance. Dans une course où ne figurait pas le Kenyan Eliud Kipchoge, il remporte à 30 ans le premier titre majeur de sa carrière en 2h5'36'', loin devant son compatriote Geremew (2h6'44") et le Belge Bashir Abdi 2h6'48". Le Français Hassan Chahdi se classe 17e en 2h9'20".

Marteau (F) : Andersen au-dessus du lot

Alexandra Tavernier a dû nourrir quelques légers regrets devant sa télévision. Certes, ses performances de début de saison ne lui laissaient guère d'espoir de briller à Hayward Field, Mais à son meilleur (75,38 m), la vice-championne d'Europe aurait été dans le coup pour le podium. Dans un concours privé de la championne olympique Anita Wlodarczyk et de la championne du monde DeAnna Price, la victoire est revenue à l'Américaine Brooke Andersen avec 78,96 m (à 6 cm de son record), jet réalisé à son dernier essai alors que sa victoire était assurée.

Dixième aux Jeux, l'Américaine, 26 ans, devance la Canadienne Camryn Rogers (75,52 m) et sa compatriote Janee Kassanavoid (74,86 m). Rendez-vous est pris pour Tavernier aux Championnats d'Europe de Munich (15-21 août). La première Européenne à Eugene aura été l'Italienne Sara Fantini, quatrième avec 73,18 m.

Heptathlon : Thiam démarre très fort

Nafissatou Thiam a bien entamé l'heptathlon des Championnats du monde. Après trois épreuves, la double championne olympique est en avance sur les marques de son record personnel (7 013 points) et se retrouve naturellement en tête de l'épreuve avec 3 127 points. La Belge a superbement commencé son parcours en portant son record personnel sur 100 m haies à 13" 21 (+1,4 m/s), puis en effaçant 1,95 m en hauteur, échouant par trois fois à 1,98 m.

Au poids, Thiam a réalisé 15,03 m à son dernier essai. À noter également cependant le bon début de la Néerlandaise Anouk Vetter, deuxième avec 3 003 points. La tenante du titre, la Britannique Katarina Johnson-Thompson est septième avec 2 781 points.

lire aussi

Toute l'actu des Mondiaux d'Eugene

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles