Chez Renault, Ocon rappellera à chacun sa chance d'être en F1

Basile Davoine

voulait impérativement assurer l'avenir de son protégé. Peu importe les différends du passé, Toto Wolff a cette fois trouvé un accord ferme avec son homologue Cyril Abiteboul, preuve que lorsque les intérêts convergent, tout le monde finit toujours par s'entendre !

"Premièrement, l'un de mes rôles est d'essayer de trouver la meilleure solution pour nos jeunes pilotes, dont Esteban est celui qui a le plus progressé", tient à rappeler Toto Wolff. "L'année dernière, on avait une situation qui était surtout très inconfortable pour Esteban. Autour de ça, on était tous engagés à un certain degré émotionnel, et je me mets dans la situation de Cyril : je comprends tout à fait que c'était une situation très difficile, avec tout à coup une option Ricciardo qui s'ouvrait. Je comprends ça, et on blague ensemble, on discute ensemble, et c'est bien car on fait ça avec intégrité et au final, tout a tourné pour le bien d'Esteban."

Esteban Ocon

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce
Esteban Ocon <span class="copyright">Andrew Hone / LAT Images</span>
Esteban Ocon Andrew Hone / LAT Images

Andrew Hone / LAT Images

Dès le début de l'année prochaine, Esteban Ocon sera donc un pilote Renault à part entière. Les choses ont déjà été clarifiées plusieurs fois, mais chaque partie tient à le rappeler : les seuls liens qui perdureront entre le pilote de 22 ans et le constructeur allemand seront de l'ordre du management, dans une proportion très réduite. "Il a trouvé une nouvelle maison chez Renault, et notre gestion prend un rôle pratiquement secondaire, ce n'est plus quelque chose d'actif pour les prochaines années", prévient Toto Wolff. "Esteban est un pilote 100% Renault, dans une équipe d'usine, il faudra qu'il donne tout pour Renault. C'est aussi pour son propre intérêt de performer à un très haut niveau. Il se fichera de Mercedes, son objectif sera toujours de faire le meilleur travail pour Renault."

Une situation parfaitement claire de part et d'autre, quand Cyril Abiteboul rappelle simplement que Renault est "bien au fait du lien contractuel" pour le management de son futur pilote, mais que "Mercedes n'aura aucun droit sur Esteban le temps qu'il est avec nous"

À lire aussi