Les Chicago Bulls toujours en chasse

Après trois matches sur le flanc, DeMar DeRozan devrait débuter sur le parquet de l'AccorHotel Arena ce jeudi soir contre les Detrois Pistons. (J.Sabau/USA Today / Presse Sports)

Chicago doit rattraper une partie de son retard sur le top 6 de la Conférence Est, synonyme de qualification directe en play-offs.

Classique au tournant des années 1990, l'affiche Detroit-Chicago met ce soir aux prises deux franchises aux objectifs différents (21 h). « Eux sont dans une phase où ils essaient de développer leurs jeunes, alors que nous, on essaie de gagner maintenant », résumait le pivot monténégrin et francophone des Bulls, Nikola Vucevic, mercredi après l'entraînement des siens à Levallois-Perret.

Battus par Milwaukee au premier tour des play-offs au printemps dernier (1-4), les joueurs de l'Illinois avançaient avec ambition autour du trio All-Star formé par Vucevic, Zach LaVine et DeMar DeRozan, dont le retour est attendu ce soir après trois matches sur le flanc (quadriceps). Mais Chicago stagne à la 10e place de la Conférence Est (20 victoires - 24 défaites), le dernier strapontin pour arracher le « play-in » (barrages).

lire aussi : Classement de la Conférence Est

Vucevic a passé 43 points à Golden State dimanche (132-118) pour assurer une victoire avant de traverser l'Atlantique. Avant-dernier à l'Est (12 victoires - 35 défaites), Detroit file vers un nouveau choix dans le top 5 de la draft. « Il faut de la patience, je sais que beaucoup de fans NBA en manquent, souriait le coach des Pistons Dwane Casey, privé de sa jeune star Cade Cunningham jusqu'à la fin de la saison (blessé au tibia). Même si notre bilan ne le reflète peut-être pas, nous voyons des progrès. » À commencer par ceux du meneur français Killian Hayes (21 ans), en pleine éclosion (10 points et 5,7 passes de moyenne) pour sa troisième saison NBA.

lire aussi : Toute l'actu de la NBA