Chicago signe un deuxième exploit de suite en battant Milwaukee

Chicago s'est imposé 118-113 chez les Bucks de Milwaukee, 2e de conférence Est, mercredi. (Presse Sports)

Après avoir battu le leader Boston en début de semaine, les Chicago Bulls sont allés gagner chez le deuxième à l'Est, Milwaukee, ce mercredi. Trae Young (Atlanta) a stoppé la série de victoire de Sacramento, et Andrew Wiggins a porté les Warriors pour battre les Clippers.

La perf : après Boston, les Bulls battent MilwaukeeAlors qu'ils restaient sur quatre défaites de suite, les Bulls avaient déjà créé la surprise en mettant fin à une série de 9 victoires du leader de la Conférence Est, Boston, lundi. Chicago a de nouveau frappé mercredi, en allant gagner à l'extérieur (118-113) chez le dauphin des Celtics : Milwaukee.

Le champion NBA 2021 a pourtant pu compter sur sa star grecque Giannis Antetokounmpo (36 points, 11 rebonds, 7 passes) pour maîtriser une bonne partie de la rencontre, mais les Bulls ont bien mieux fini en s'appuyant sur plusieurs forces. DeMar DeRozan, surtout, qui a inscrit autant de points qu'Antetokounmpo, puis Coby White et Nikola Vucevic, décisifs en toute fin de match. Milwaukee commence à prendre du retard sur Boston, et les Bulls se ressaisissent dans la quête du play-in (ou mieux).

lire aussi : Le classement à l'Est

La fin de série : les Kings arrêtés par Trae YoungSacramento était sur une grosse série de sept victoires de suite mais se doutait qu'il serait difficile de tenir ce rythme d'autant que s'annonçait un déplacement périlleux à Atlanta (4e à l'Est). Défi d'autant plus compliqué que le meneur des Hawks Trae Young a réalisé une belle soirée, en inscrivant 35 points (11 sur 19 au tir). De loin le meilleur joueur sur le parquet pendant la rencontre, celui qui avait déjà puni Toronto dimanche en marquant 33 points a aussi pu s'appuyer sur une solide défense de ses coéquipiers pour stopper les Kings (115-106). Sacramento va devoir être solide pour se relever car la franchise enchaîne avec un deuxième match à l'extérieur compliqué, sur le parquet de Boston, ce samedi.

Le joueur : Andrew Wiggins porte les Warriors

L'ailier canadien n'avait pas inscrit plus de 30 points depuis un an et il a été le principal artisan de la victoire de Golden State contre les Clippers (124-107). Avec 12 sur 18 au tir, Andrew Wiggins, bien aidé par Stephen Curry (22 points, 40 % à trois-points), a offert un succès important à son équipe. En gagnant contre un adversaire bien plus en forme mais privé de Kawhi Leonard (cheville) et Paul George (genou), Golden State, irrégulier depuis le début de la saison, espère enfin enclencher la marche avant.

lire aussi : Le classement à l'Ouest

lire aussi : La nuit des Bleus : Gobert en forme, Hayes se blesse