421 personnes mises en cause, 83 % de femmes victimes... Les chiffres clés de l'état des lieux sur les violences dans le sport

Vincent Daheron
·1 min de lecture

Plus d'un an après la libération de la parole dans le milieu du sport dans les pas, notamment, de l'ancienne patineuse Sarah Abitbol, le ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports Jean-Michel Blanquer ainsi que la ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu présentaient la deuxième Convention nationale sur la prévention des violences dans le sport vendredi 2 avril.

Au Conseil économique, social et environnemental, à Paris, les membres du gouvernement et les acteurs impliqués sur ces questions se sont succédé. Parmi ceux-ci, Fabienne Bourdais, déléguée interministérielle à la lutte contre les violences dans le sport a dévoilé les un état des lieux concernant les signalements. "Ce point d'étape ne prétend pas présenter un état des lieux exhaustif puisque tout ne remonte pas forcément, a-t-elle précisé en préambule. C'est un bilan partiel." En effet, "34 signalements supplémentaires sont arrivés depuis l'arrêt des chiffres", a continué Fabienne Bourdais.

• 421 personnes mises en cause

Au 19 février 2021, date à laquelle les chiffres ont été arrêtés, on dénombre 421 personnes mises en causes pour des faits de violences pour 387 signalements effectués depuis la création en décembre 2019 de la cellule centralisant...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi