Le Chili, débouté par la FIFA concernant le joueur équatorien Byron Castillo, n'ira pas à la Coupe du monde

L'Équateur pourra disputer la Coupe du monde. (Bob Van Den Cruijsem/Presse Sports)

La FIFA a indiqué ce vendredi que la procédure visant à déterminer si la nationalité du joueur équatorien Byron Castillo avait été falsifiée était close. Le Chili, à l'origine de cette enquête, n'ira pas à la Coupe du monde.

L'Équateur ira bien à la Coupe du monde l'hiver prochain au Qatar (21 novembre-18 décembre). La FIFA a fait savoir ce vendredi que sa commission de discipline s'était prononcée sur la potentielle inéligibilité du joueur Byron Castillo. Ce dernier avait participé à huit matches avec la sélection équatorienne dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 2022.

Le Chili, qui a terminé septième de la zone Amsud, avait déposé une plainte concernant « la possible falsification des documents accordant la nationalité équatorienne » au joueur et espérait que l'Équateur soit sanctionné et qu'il pourrait disputer le Mondial à sa place. Le Chili avait fait match nul 0-0 en Équateur le 5 septembre 2021 puis avait été battu à domicile 2-0 le 17 novembre 2021.

Le Chili peut encore faire appel

« Après avoir analysé les dossiers soumis par toutes les parties et pris en considération l'ensemble des éléments qui lui ont été présentés, la Commission de Discipline a décidé de clore la procédure initiée contre la FEF », indique la FIFA dans un communiqué publié ce vendredi.

La Fédération internationale a précisé que « les parties disposent de 10 jours pour demander les motifs de la décision » qui « peut faire l'objet d'un appel auprès de la Commission de Recours de la FIFA ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles