Chine: le géant de l'électronique Foxconn dit embaucher à nouveau

REUTERS - Ann Wang

Foxconn tente d'aller de l'avant après les affrontements dans son usine de Chine centrale il y a moins de deux semaines, en lien avec des problèmes de salaires et des conditions de travail. Le géant taïwanais de la technologie, principal fournisseur d'Apple, va commencer à embaucher de nouveaux salariés. En attendant, cet épisode laisse des traces dans les performances de l'entreprise.

Le groupe a assuré travailler avec les autorités pour assurer une production sûre et « faire tous les efforts pour protéger » les droits et les intérêts des employés.

Foxconn dit ainsi se diriger progressivement vers le rétablissement de la capacité normale de production. Cela passe donc par des recrutements- dont on ne connait pas le nombre -, cela passe aussi par une réaffectation de la production vers différentes usines.

Une production qui a calé, en novembre, avec un chiffre d'affaires en baisse de plus de 11% sur an, de près de 30% par rapport à octobre. Foxconn reste flou sur ses perspectives pour le troisième trimestre. Le géant taïwanais se contente de dire qu'elles sont à peu près en ligne avec le consensus du marché. Certains analystes prédisent jusqu'à 20% de baisse de ventes.

►À écouter aussi : Violences à l’usine Foxconn en Chine: «Il y a un ras-le-bol de la part de la population»

Des efforts de diversifications


Lire la suite sur RFI