Le choix de Chardy, l’impasse de Tsonga… Noah se justifie

Yannick Noah a surpris ce mercredi en annonçant le remplacement de Gilles Simon par Jérémy Chardy pour affronter la Grande-Bretagne en quarts de finale de la Coupe Davis. Le timing a également étonné. Tout comme la divulgation de l’impasse sur cette année de Coupe Davis de Jo-Wilfried Tsonga. Le capitaine a présenté ses arguments. Les voici.

Un capitaine de Coupe Davis peut effectuer un changement dans son quatuor officiel jusqu’à une heure du tirage au sort d’une rencontre le jeudi. Mais Yannick Noah a choisi la surprise en annonçant dès ce mercredi le remplacement de Gilles Simon par Jérémy Chardy. Une autre annonce devrait avoir lieu avant le tirage au sort. Celui du remplacement officiel de Pierre-Hugues Herbert, encore présent dans l’équipe mais blessé, par Julien Benneteau… ou Gilles Simon. Vous avez suivi ?

>> Coupe Davis: remplacé, Simon s'entraîne, Noah n'a plus qu'un changement

Interrogé sur ces mouvements, le capitaine des Bleus a livré ses arguments sur tous les points chauds de cette édition 2017 pour l’équipe française.

Pourquoi Chardy a remplacé Simon…

« Les joueurs sont maintenant sur terre battue depuis une petite semaine. Jérémy (Chardy) s’est bien adapté à la terre battue. Il a fait des très bonnes séances d’entraînements, des bons matchs. Gilles prend un peu plus de temps, mais c’était un choix qui n’était pas simple. Mais j’ai pensé que c’était la meilleure solution. Il (Chardy) ne s’attendait pas forcément il y a quinze jours à être dans l’équipe, mais voilà il est prêt et j’ai voulu l’annoncer suffisamment rapidement pour qu’il se mette dans la peau d’un joueur, avec tout ce qu’il y a autour. »

A lire aussi >> Coupe Davis: Andy Murray absent contre la France

...Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages