Cholestérol : Pourquoi la « mauvaise réputation » des œufs est infondée (si on n’en abuse pas)

Africa Studio / Shutterstock (via The Conversation)

PROTÉINES - Découvrez, chaque jour, une analyse de notre partenaire The Conversation. Ce jeudi, des physiologistes confirment les vertus d’un des aliments les plus complets.

Consommé partout dans le monde depuis des millénaires, l’œuf a des qualités nutritionnelles exceptionnelles. Non content d’être riche en protéines, vitamines et oligo-éléments, il est de surcroît peu calorique, facile à préparer et d’une utilisation variée – sans parler du fait qu’il reste un produit bon marché.

Pourtant sa consommation reste encore aujourd’hui relativement limitée comparativement à d’autres produits du règne animal. En moyenne les Français consomment 220 œufs (environ 11 kg) par an, contre 84,5 kg de viande. Cela s’explique par une mauvaise réputation tenace, née dans les années 1980, où il fut accusé à tort d’augmenter le cholestérol au niveau sanguin…

Il est certes vrai que l’œuf est un aliment riche en cholestérol : pour 100 g d’œufs (équivalent à deux œufs), on trouve dans son jaune une teneur de 398 mg. Il n’en reste pas moins que des études ont démontré qu’il n’augmente pas le cholestérol circulant lorsque nous en faisons une consommation raisonnable et lorsque celui-ci est intégré dans des plats de qualité.

Avant de voir en détail ses qualités, voyons ce qu’il en est de son principal « défaut » : la présence de ce fameux cholestérol.

​La question du cholestérol…

Le cholestérol provenant de l’alimenta(...) Lire la suite sur 20minutes

VIDÉO - Le cholestérol, c'est quoi exactement ?



À lire aussi :
Riom : Résultats encourageants pour un traitement contre le cholestérol à base de plantes
Cholestérol: Viande blanche et viande rouge auraient le même impact selon une étude
Plus le cholestérol est traité tôt, plus les risques cardiovasculaires diminuent selon une étude