Christian Koffi : "En Italie, tu ne viens pas en équipe première en étant inconnu"

SO FOOT
So Foot

Pour débuter, comment se passe le confinement pour toi ?

(Il réfléchit.) Ça va un peu mieux, mais les premières semaines ont été difficiles vu que je vis tout seul. J'ai essayé de rentrer en France au début du confinement, mais comme on ne savait pas si le championnat allait reprendre, le club a demandé à ce qu'on reste sur Florence. Là, comme on est encore confiné, c'est toujours un peu compliqué, mais ce n'est pas grave, ça endurcit.


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

C'est la première fois que tu vis tout seul ?

Oui, et c'était un truc un peu nouveau pour moi en arrivant ici en 2018. C'est vraiment à Florence que j'ai appris à être autonome parce que c'était la première fois que j'avais un appartement tout seul.


Tu avais déjà l'habitude d'être loin de ta famille, vu que tu as quitté le domicile familial à 14 ans, au moment d'intégrer l'INF…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi