Christian Kouakou : "Deux ans en Thaïlande, ça m'a fait du bien"

SO FOOT

Vous aviez inscrit votre sixième et dernier but le 18 novembre à Orléans (1-2), l'équipe que vous recevrez vendredi soir aux Costières. Près de cinq mois sans marquer, c'est long pour un attaquant, même si vous avez été blessé...

Oui, pendant plus de deux mois, à partir de mi-décembre. Il faut le temps de se soigner, de revenir au niveau et de se battre pour rejouer. J'étais opérationnel fin janvier-début février. Le coach (Bernard Blaquart, ndlr) me mettait remplaçant ou titulaire. Il fallait que je retrouve le rythme. Ces deux buts contre Clermont m'ont fait du bien, et surtout à l'équipe. Depuis la blessure de Rachid Alioui il y a un mois, beaucoup pensaient que ce serait difficile sans notre meilleur buteur. Rachid, il nous manque. Nîmes est plus fort quand il est là. Mais on va devoir faire sans lui jusqu'à la fin. Et dans cette équipe, il y a d'autres joueurs qui sont capables de marquer des…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages