• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Christophe Galtier et Antoine Kombouaré prennent la défense de Stéphanie Frappart

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Christophe Galtier et Antoine Kombouaré ont affiché leur soutien à Stéphanie Frappart, choisie par la FFF pour arbitrer la finale de la Coupe de France le 7 mai prochain entre Nice et Nantes.

La nomination de Stéphanie Frappart pour arbitrer la finale de la Coupe de France entre Nice et Nantes le 7 mai prochain a été vivement critiqué par de nombreux observateurs, à l'instar de Jérôme Rothen sur Twitter.

Alors qu'une pétition a été lancée par certains supporters pour contester le choix de la FFF, Christophe Galtier a approuvé la nomination de l'arbitre de 38 ans.

« Je considère qu'elle fait partie des meilleures arbitres du championnat, a lancé l'entraîneur de Nice. Si elle a été nommée pour arbitrer, c'est que des personnes lui font confiance pour tenir ce genre de match et j'en suis convaincu.

lire aussi

Les notes de Stéphanie Frappart

Je ne vois pas en elle quelqu'un qui n'aime pas l'OGC Nice. Je ne pense pas que ce soit un choix politique de nommer une femme. C'est un choix purement professionnel. Les pétitions? C'est le jeu des supporters et des réseaux sociaux. Il ne faut pas lancer de pétitions. »

Antoine Kombouaré, l'entraîneur du FC Nantes

« C'est très bien que ça soit elle »

Le choix, approuvé par le Comité exécutif de la Fédération française de football jeudi, est également validé par Antoine Kombouaré, interrogé à ce sujet en conférence de presse, avant la réception de Bordeaux dimanche.

« Frappart ? Je n'ai rien d'autre à dire. C'est le cadet de mes soucis, a soufflé le coach de Nantes. On accepte les décisions prises par les instances. C'est très bien que ça soit elle. Elle nous a arbitrés trois fois, pour deux défaites et une victoire. C'est une très bonne chose que ça soit une femme. J'ai le sentiment que les joueurs sont plus respectueux, râlent moins. »

lire aussi

Droits TV de la Coupe de France : l'appel d'offres infructueux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles