Christophe Galtier (PSG) avant le match contre la Juventus : «Finir premier est un objectif important»

Christophe Galtier vise la première place du groupe H. (P. Lahalle/L'Equipe)

Déjà qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, le Paris Saint-Germain jouera la première place de son groupe à Turin mardi soir. Important pour la suite de la compétition selon Christophe Galtier.

« Le PSG n'a jamais gagné la Ligue des champions, pensez-vous que ça peut être la bonne année ?
Il y a beaucoup d'attentes en France et en Europe, ce qui est normal quand on voit comment est composé notre effectif. Malheureusement, le PSG n'a pas pu remporter ce magnifique trophée. Il est très difficile à gagner. Les matches sont irrationnels avec des retournements de situation. Le PSG est tout proche de gagner ce trophée. Nous espérons que ce sera cette année. Il y a quelques années, ça s'est joué à pas grand-chose.


lire aussi

Ligue des champions : le classement du groupe H

Battre la Juventus, l'éliminer, est-ce important car le PSG ne s'était jamais imposé contre la Juventus avant cette année ?
Il n'y a pas la volonté de dire qu'il faut battre la Juventus car historiquement ça n'a jamais été le cas. On a l'ambition de l'emporter, mais on est focus sur nous.

Vous êtes déjà qualifiés, mais pas encore premier, est-ce indispensable ?
Être qualifié est déjà un objectif obligatoire au PSG. Puis il y a celui de finir premier car nous connaissons les conséquences sur le tirage de finir deuxième. C'est un objectif très important, même si les gens peuvent penser que ce sera un match moins accroché, je ne pense pas que ce soit le cas. Nous avons l'ambition et le devoir de finir premier.

Presnel Kimpembe est absent, comment se sent-il ?
Il était revenu dans le groupe, il a joué contre Haïfa et Troyes. Tout allait bien, mais on lui a marché sur un tendon douloureux et la douleur était trop importante. Il n'y a rien d'alarmant par rapport aux matches qu'il nous reste à jouer.

Vous avez pris beaucoup de buts sur corner, pourquoi ça fonctionne moins bien ces dernières semaines ?
Ce constat, on l'a fait. J'étais très agacé suite aux deux derniers matches. Il y a des positionnements qui ne sont pas respectés mais c'est aussi une question d'engagement. J'en ai parlé ce matin avec mes joueurs, on l'a travaillé. On perd beaucoup de deuxième ballon dans la surface et c'est un manque de concentration et d'investissement. Je crois que depuis notre match aller contre la Juventus, ils ont marqué beaucoup de buts sur coups de pied arrêtés. On va être sollicités dans ce domaine. »