Christophe Galtier (PSG) : « Il faudra battre de grandes équipes »

Christophe Galtier et le PSG finissent à la 2e place du groupe H. (A. Réau/L'Équipe)

Malgré la deuxième place du groupe, l'entraîneur du PSG Christophe Galtier a tenu à féliciter ses joueurs pour leur victoire à Turin (2-1). Tout en concédant que le tirage pour les huitièmes sera difficile.

Le scénario est cruel pour vous, vous finissez finalement deuxième...
Jusqu'à la 90e on était premier, on se retrouve second. Bravo au Benfica, on est les deux seules équipes en Europe à ne pas avoir perdu (toutes compétitions confondues). On va attendre sereinement le tirage, mais mes joueurs ont fait les choses sérieusement. Ce soir, c'était un peu irrationnel. La semaine dernière, à 7-2, on s'est arrêté à la 90e minute, sans arrêt de jeu. Ce sont des détails...


lire aussi

Le film du match Juventus - PSG

Si on avait pris un but de moins aussi la semaine dernière, on serait en 8e de finale. Mais je suis heureux de ce que mon groupe a produit. On a su être performants, en changeant de système aussi pendant cette phase de groupe. Maintenant, si vous voulez aller loin, il faudra battre de grandes équipes. Je crois qu'on va tirer une grande équipe.


lire aussi

Les notes de Juventus-PSG : Marquinhos guerrier, Soler égaré

Qu'avez-vous pensé de la prestation de Carlos Soler ?
À chaque fois qu'on met Carlos dans ce registre et qu'il remplace Neymar, il y a une comparaison. Les trois de devant ont une grande connexion. Carlos a été en difficulté, il joue dans un secteur où il a besoin de plus de repères, de temps peut-être.

Qu'avez-vous dit à vos joueurs à la mi-temps ?
On avait une grosse pression et pas assez de mobilité en première mi-temps. On est resté dans du jeu positionnel et ça a favorisé le jeu Italien. J'ai demandé plus de mouvements mais aussi d'être plus vertical. Kylian était souvent dans une zone d'un contre un. On aurait pu le trouver plus souvent en profondeur. Je crois que ça a été mieux fait après la pause.


lire aussi

Le classement du groupe