Christophe Galtier (PSG) : « Ney est celui qui donne le meilleur équilibre »

Christophe Galtier, l'entraîneur du PSG, qui se déplace à Lyon ce dimanche, explique le rôle essentiel de Neymar dans l'animation défensive du club de la capitale.

Le duo Marco Verratti-Vitinha est très sollicité depuis le début de saison. Ne craignez-vous pas de les surutiliser ?

Je suis satisfait de l'association de Marco et « Viti ». Ce sont des joueurs avec beaucoup d'activité, du volume, de très bons footballeurs. On constate que quand on défend moins ensemble, ce sont deux garçons qui peuvent être en difficulté. Il y a d'autres paires, il y a la possibilité aussi de se retrouver à 3 milieux, pour avoir une meilleure assise défensive. Ils ont beaucoup enchainé même si Marco sur les 4 derniers matches est sorti assez tôt. Je n'ai pas pris ma décision sur la composition du milieu pour demain.

« On a eu dix, douze minutes très intéressantes (contre le Maccabi Haïfa), une grosse demi-heure où on a été en grande difficulté. On voit un bloc équipe coupé en 2 avec des erreurs techniques pas habituelles »

Marco Verratti traverse-t-il la meilleure période de sa carrière ?
Très difficile de répondre. Marco, ça fait dix ans qu'il est dans notre Championnat. J'ai cet énorme privilège de l'entraîner. Il a eu des passages à vide, il a eu une série de blessures. Il est à un niveau incroyable, il est très important dans notre jeu. C'est un joueur très présent à la récupération à la perte. Il est à un niveau exceptionnel.

lire aussi

Keylor Navas disponible pour OL - PSG

Vous avez parlé de « renoncement » des 3 attaquants dans le pressing après le match à Haïfa (3-1, mercredi). Comment faire pour les mobiliser davantage ?
J'ai utilisé ce terme après le match mais en revoyant le match et après avoir échangé avec les uns et les autres, c'est un fait, le voyage, les 2 heures de car, la chaleur, un taux d'humidité très important permet de contextualiser. On a eu dix, douze minutes très intéressantes, une grosse demi-heure où on a été en grande difficulté. On voit un bloc équipe coupé en 2 avec des erreurs techniques pas habituelles. En modifiant des choses, certaines positions à la mi-temps, on a été beaucoup moins coupés en deux. C'est là tout le paradoxe du juste équilibre. S'il y a 2-0, quelle aurait été l'issue du match ? Mais on a des joueurs décisifs devant. Les trois de devant à tout moment peuvent être décisifs. On a encore 24 heures pour bien analyser tout ça. Tout le monde est bien. Tout le monde a envie de jouer ce match-là, c'est un grand rendez-vous.

« Hugo (Ekitike) est un joueur avec un potentiel incroyable. Il découvre le très haut niveau »

Donnez-vous des consignes précises à la « MNM » sur la manière de défendre ou leur laissez-vous beaucoup de libertés ?
Ils ont tous les 3 un vécu du très haut niveau. Ils ont cette capacité en cours de match à prendre des décisions sur le terrain. Sur les 3, Ney (Neymar) peut être ce joueur qui a le meilleur repli défensif. Kylian (Mbappé) maintient une grosse pression sur la défense adverse, c'est un point de fixation important. Léo (Messi), il a un registre totalement différent, il est toujours très bien placé. Ney est celui qui donne le meilleur équilibre parce qu'il a ses caractéristiques.

lire aussi

Luis Campos n'est pas satisfait du mercato du PSG

Comment percez-vous l'évolution d'Hugo Ekitike qui n'a que peu de temps de jeu depuis le début de saison ?
Hugo (Ekitike) est un joueur avec un potentiel incroyable. Il découvre le très haut niveau. Il lui a fallu pas mal de séances pour trouver ses repères dans le jeu, être en connexion avec l'animation offensive. Il progresse énormément, il est très bon dans les séances. Il a des fourmis dans les jambes, les bonnes périodes vont arriver très rapidement. Très rapidement, il aura beaucoup plus de temps de jeu.