Christophe Galtier : « Warren Zaïre-Emery peut jouer un match de Ligue des champions »

Galtier en conférence de presse. (E. Garnier/L'Équipe)

Interrogé sur plusieurs sujets gravitant autour du PSG en conférence de presse, mardi, Christophe Galtier a notamment évoqué le cas du jeune Warren Zaïre-Emery (16 ans), qui pourrait jouer contre Angers.

« Jugez-vous que le match amical face à Al Nassr tombe mal dans votre calendrier ?
Je dois préciser que cet engagement a été pris la saison passée. Nous devons le respecter. Après est-ce qu'il a été bien ou mal placé, je ne me prononcerai pas là-dessus. Le PSG doit respecter ses engagements et je n'ai pas d'état d'âme à ce propos.

Quel est votre regard sur les dernières performances décevantes de Pablo Sarabia ?
Pablo n'a pas beaucoup joué depuis le début de saison. C'est toujours dur pour un joueur de retrouver un rythme. J'ai vu les remarques et les critiques sur Pablo, lui-même ne peut pas satisfaire de sa performance mais les critiques ont été exagérés. Il a besoin de jouer et il aura l'opportunité de le faire pour engranger de la confiance.

Quelle est votre réaction à la suite des propos de Noël Le Graët sur Zinédine Zidane ?
Zinédine Zidane mérite le respect. C'était un grand joueur et c'est un grand entraîneur. Les paroles qui ont été dites ont créé une forte réaction. Je ne vais pas commenter mais Zidane mérite le respect. Je n'ai pas l'habitude de tirer sur l'ambulance.

Comment avez-vous réagi devant le tweet de Kylian Mbappé en réponse à NLG ?
J'ai vu la réaction de Kylian. C'est un grand garçon, et ça sort du contexte du PSG. Il s'est exprimé avec son coeur et ses propos lui appartiennent. Je sais personnellement qu'il a un très grand respect envers Zinédine Zidane.

Avec les absences de Verratti et Sanches, pensez-vous que Warren ZaÏre-Emery puisse être installé au milieu de terrain ?
Warren est capable de démarrer un match de Championnat et même un match de Ligue des champions. Ce qui est intéressant à son sujet, c'est que nos grands joueurs ont le même regard que nous sur lui et cela nous conforte dans la vision que nous avons de Warren. »