Christophe Laporte piège les sprinteurs à Cahors, première victoire française sur ce Tour de France

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Christophe Laporte (Jumbo-Visma) a remporté la 19e étape à Cahors en piégeant les sprinteurs dans le dernier kilomètre. C'est la première victoire française sur ce Tour de France.

Le Tour de France tient sa première victoire tricolore ! Enfin. C'est Christophe Laporte qui s'est imposé au terme d'un coup de filou à Cahors, déjouant les plans des sprinteurs désorganisés dans le dernier kilomètre de la 19e étape vendredi. En devançant le Belge Jasper Philipsen et l'Italien Alberto Dainese, le Français (29 ans) signe aussi sa première victoire sur un Grand Tour, la cinquième de la Jumbo sur cette Grande Boucle après les doublés de Wout van Aert et de Jonas Vingegaard.

Chez les favoris, rien à signaler. Jonas Vingegaard a vécu une journée tranquille seulement troublée par une petite attaque de Tadej Pogacar à 34 km de l'arrivée.

lire aussi

Le film de la 19e étape

Laporte en cador à Cahors

La principale attraction de cette 19e étape a été la bataille pour arriver seul en solitaire à Cahors. Pour une fois, l'échappée s'est rapidement formée et les 51 km/h de moyenne de la première heure de course sont surtout la conséquence d'un fort vent trois-quarts dos.

Mais cela n'a pas suffi aux cinq fuyards (Politt, Simmons, Mohoric, Honore, Van Der Hoorn) pour continuer leur vadrouille bien longtemps et creuser un écart au-delà d'1'30. Ils ont été repris rapidement à 124 km de l'arrivée. Dès lors, tous les avaleurs d'asphalte déjà présents à l'avant, à l'exception de Nils Politt, ont relancé la lutte. Le dernier solitaire sur la route à 50 km de l'arrivée a été l'Américain Quinn Simmons, élu combatif du jour.

lire aussi

Toute l'actualité du Tour de France

Une fois repris, un contre composé de Gougeard, Wright et Stuyven a faussé compagnie au peloton et a tenu la dragée haute aux trains des sprinteurs. À 10 km de l'arrivée, ils comptaient 10 secondes d'avance. Sept kilomètres plus loin, l'écart était toujours le même... Le travail de la Lotto-Soudal, de la Jumbo ne suffisait pas. Sous la flamme rouge et alors que Wout van Aert s'était écarté un peu plus tôt, Christophe Laporte faisait le jump pour se glisser dans la roue de Jasper Stuyven.

En pleine possession de ses moyens, le sprinteur français a profité du travail des échappés et a lancé son sprint à 600 mètres de la ligne en costaud. Bénéficiant d'un coup d'avance, il battait Jasper Philipsen et Alberto Dainese. Notons que Florian Sénéchal (4e) et Hugo Hofstetter (8e) ont terminé dans le Top 10 de l'étape.

Pogacar a encore tenté mais Van Aert veillait

Cette victoire de Christophe Laporte ajoute un peu plus de poids à la domination de la Jumbo sur ce Tour de France. 5 victoires d'étape, un maillot vert pour Wout van Aert, un maillot à pois et un Maillot Jaune porté par Jonas Vingegaard... La moisson est fructueuse. Pour le Danois, l'étape s'est passée sans embûche. Alors Tadej Pogacar s'est chargé de l'animer en tentant de prendre la poudre d'escampette à 34 km de l'arrivée. Il a suivi une tentative de relance d'échappée. Voyant qu'un écart s'était créé avec le peloton, il a poursuivi son effort. Wout van Aert est vite venu le ramener à la raison.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles