Christophe Pélissier : " Si j'étais le sélectionneur d'une autre équipe, je serais inquiet "

·1 min de lecture

À la fin du match, Joachim Löw avait l'air frustré et impuissant. On peut comparer ce match à une partie d'échecs remportée par Didier Deschamps ?
Didier Deschamps a remporté le match tactique, c'est indéniable. Quand on est capable collectivement de mettre autant de valeur dans tout ce que l'on fait, d'être solidaires, d'offrir une performance collective d'un tel niveau, avec les individualités que l'on a, on est presque injouable. À part dans le premier quart d'heure de la seconde mi-temps où la France a reculé et souffert, il y a eu une vraie maîtrise collective. En première période, l'Allemagne a souffert dans le cœur du jeu avec son 3-4-3 car il n'y avait que deux joueurs vraiment dans ce secteur. Löw a rectifié ça en seconde période, en s'organisant avec deux attaquants pour densifier l'axe du milieu. Il a fait plusieurs changements en seconde période, on a senti qu'il cherchait une solution mais à mes yeux, la…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles