Christophe Urios, entraîneur de l'UBB : « Trop de joueurs n'ont pas fait le job »

Christophe Urios, ce dimanche, à Chaban-Delmas. (N. Luttiau/L'Équipe)

L'entraîneur de l'UBB Christophe Urios n'a pas aimé l'attitude de ses joueurs après le deuxième essai de Aymeric Luc, l'arrière de Toulon, qui s'est imposé (16-29), dimanche, en clôture de la 24e journée de Top 14.

Christophe Urios (entraîneur de Bordeaux-Bègles, battu (16-29) par Toulon dimanche en Top 14) : « C'est difficile d'analyser à chaud, je vais d'abord féliciter Toulon. On a pris une leçon d'équipe. La semaine passée, on avait été capables de jouer en équipe, pas cette semaine. Tactiquement, en première période, on a été justes même s'il y a eu beaucoup de scories qui nous ont empêchés d'enchaîner. Mais en deuxième période, on a été catastrophiques, dans le jeu et tactiquement.

« Je suis gêné pour le public qui est incroyable, qui vient en nombre depuis 3 mois. On ne les rend pas fiers »

Et à partir de la 60e, on a été battus dans le combat. On avait une opportunité importante et encore une fois, on l'a laissé échapper. On n'était pas du tout crispés par l'enjeu. Mais il y a trop de joueurs dans le match qui n'ont pas fait le job, ça a le don de me gonfler, je me suis trompé dans la compo. On verra ça avec eux demain (lundi), la saison fatigue. On devait prendre une semaine de vacances, je me laisse le droit de changer les choses. Je suis gêné pour le public qui est incroyable, qui vient en nombre depuis 3 mois. On ne les rend pas fiers. Et encore une fois, on perd le fil et à ce jeu, il ne faut pas s'amuser. »

lire aussi

Le classement du Top 14

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles