Christopher Martins, le grand oral

SO FOOT

Cela aurait pu être un déplacement comme un autre, une nuit comme les autres, un match comme les autres. Pour beaucoup, le Biélorussie-Luxembourg disputé le 10 octobre dernier à Borisov n'aura été qu'une ligne rapidement lue sur un fil déroulant les résultats d'une nouvelle journée comptant pour la phase de qualification à la Coupe du monde 2018. Un nul (1-1) dans un froid glacial, le Luxembourg s'en contentera, surtout au regard d'un scénario compliqué et de la pression totale imposée par la Biélorussie pendant toute la rencontre. Finalement, le résultat importe peu. Durant la rencontre, l'esprit de Luc Holtz est ailleurs. La faute à un homme sorti sur une civière en fin de première période dans un sale état. Le sélectionneur luxembourgeois a laissé filer son défenseur Christopher Martins la gueule en vrac tout simplement parce qu'il ne pouvait rien y faire. Dans ce genre de moments, on ne peut qu'attendre et constater ensuite les dégâts. Verdict : un…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages