Christopher Nkunku prend la défense d'Eduardo Camavinga

Christopher Nkunku lors de sa sortie de l'entraînement mardi. (F. Faugère/L'Équipe)

Victime d'insultes racistes sur les réseaux sociaux après la blessure de Christopher Nkunku, mardi, Eduardo Camavinga a reçu mercredi le soutien de son coéquipier, forfait pour la Coupe du monde.

Forfait pour la Coupe du monde au Qatar (20 novembre - 18 décembre) après une entorse du genou gauche contractée mardi à l'entraînement, Christopher Nkunku s'est exprimé mercredi sur ses réseaux sociaux. Le milieu offensif de Leipzig a tenu à accorder une pensée à son « coéquipier Eduardo Camavinga, injustement pris pour cible » à la suite de l'action qui a entraîné la blessure de Nkunku, dans laquelle le jeune milieu de terrain du Real Madrid était impliqué.

Camavinga a en effet été victime d'insultes racistes sur les réseaux sociaux après l'annonce du forfait de son coéquipier. « La Coupe du monde doit être un moment de communion et non de division », a poursuivi Christopher Nkunku, assurant qu'il serait le « premier supporter » de l'équipe de France au Qatar.

lire aussi : Les Bleus sont arrivés à leur camp de base au Qatar