Christopher Nkunku prolonge son contrat avec le RB Leipzig jusqu'en 2026

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Christopher Nkunku a prolongé son contrat avec Leipzig. (T.Guenzler/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Christopher Nkunku, courtisé par plusieurs écuries européennes, a finalement décidé de rester avec le RB Leipzig, où il a prolongé jusqu'en 2026 ce jeudi.

Le RB Leipzig a annoncé ce jeudi la prolongation de Christopher Nkunku, désormais lié au club allemand jusqu'en 2026. Une réussite pour le club allemand, dont la volonté est d'inscrire son projet autour de l'international français (24 ans, 6 sélections).

Élu meilleur joueur de Bundesliga, l'ancien joueur du PSG a porté son équipe en inscrivant 20 buts et en délivrant 14 passes décisives en Championnat cette saison. Nkunku intéressait plusieurs grandes écuries, notamment pour son excellente finition et sa qualité de dribbles d'une rare qualité.

Brillant avec les Bleus

L'attaquant polyvalent était déjà sous contrat jusqu'en 2024 avec le RB Leipzig, demi-finaliste de la dernière édition de la Ligue Europa 2022. Les récentes performances du joueur avec son club lui ont permis d'honorer sa première sélection en mars dernier contre la Côte d'Ivoire. Il est désormais un homme fort des Bleus, avec qui il pourrait participer à sa première Coupe du monde.

lire aussi

Christopher Nkunku, la greffe prend avec les Bleus

Lors du rassemblement de juin, Nkunku a été l'un des rares à se mettre en valeur, malgré les résultats décevants (2 défaites et 2 nuls). L'attaquant de 24 ans a été auteur de deux passes décisives, contre le Danemark (2-1) et l'Autriche (1-1). En 6 sélections, Nkunku n'a pas encore trouvé le chemin des filets avec les Bleus.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles