La chute (in)évitable du Portugal

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Assis sur le gazon du Estádio da Luz, le visage rempli d'un mélange de tristesse et de rage, Cristiano Ronaldo n'arrive pas à quitter le terrain pendant que les Serbes célèbrent leur qualification pour la Coupe du monde 2022. Mais à quoi peut bien penser l'attaquant de Manchester United ? À ce but d'Aleksandar Mitrović à la 90e minute offrant la victoire à la Serbie alors que les Portugais tenaient jusque-là tant bien que mal leur ticket pour le Qatar ? À son pion inscrit dans les dernières secondes du match aller et injustement refusé par l'arbitre ce soir-là ? Aux barrages qu'il va retrouver une nouvelle fois après être passé par cette case avant les Mondiaux de 2010 et 2014 ? Ou alors au jeu médiocre proposé par son équipe durant toute cette phase de qualification ? Probablement un peu de tout ça.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles