Cian Uijtdebroeks remporte le Tour de l'Avenir

Cian Uijtdebroeks, vainqueur de deux étapes et du classement général. (A. Réau/L'Équipe)

Cian Uijtdebroeks (19 ans) a remporté le Tour de l'Avenir dimanche, au terme d'une journée paisible. Lorenzo Milesi s'est imposé sur la 9e et dernière étape, après avoir faussé compagnie aux autres échappés.

Cian Uijtdebroeks devient le premier Belge à remporter le Tour de l'Avenir depuis Jan Bakelants, lauréat en 2008. Le porteur du maillot jaune n'a pas été mis en difficulté dimanche lors de la 9e étape, remportée par l'Italien Lorenzo Milesi, le plus fort dans l'ascension finale vers Villaroger. Le Belge Alec Segaert (à 37'') et le Français Ewen Costiou (à 39''), également membres de l'échappée de dix-huit coureurs qui a passé l'après-midi en tête, complètent le podium.

Dominant vendredi et samedi, s'offrant deux victoires d'étape et le maillot de leader, Uijtdebroeks (19 ans) a vécu une dernière journée plutôt tranquille. « Je suis ravi d'en avoir fini avec ces étapes piégeuses, a-t-il confié tout sourire après l'arrivée. Je devais faire attention aujourd'hui, notamment dans la descente de l'Iseran, mais j'ai pu bénéficier de l'aide de mes coéquipiers pour contrôler. »

lire aussi

Le classement général

Uijtdebroeks dans un fauteuil

Ses concurrents ont en effet été plutôt cléments, se contentant de suivre le rythme imposé par la Belgique, sans tenter d'attaquer dans les pentes du col hors catégorie de l'Iseran, ni dans sa descente technique. De ce fait, le Norvégien Johannes Staune-Mittet conserve sa deuxième position au général (à 1'23''), et l'Allemand Michel Hessmann (à 2') la troisième place. Lenny Martinez, dixième du jour, glisse lui de la sixième à la huitième place (6'59''), dépassé par deux coureurs présents dans l'échappée.

Les autres pépites du peloton peuvent retrouver le sourire, le prodige belge a annoncé qu'il ne serait pas de la partie pour les Championnats du Monde espoirs, disputés à Wollongong, en Australie, du 18 au 25 septembre. Uijtdebroeks prendra au contraire quelques jours de repos avant de se tourner vers la fin de saison. De ses dires, une participation aux classiques italiennes avec l'équipe Bora-Hansgrohe n'est pas à écarter. Une potentielle récompense après son Tour de l'Avenir réussi.

lire aussi

Toute l'actu du cyclisme