Culture - «Ma mère était trop contente que je ne sois pas pris au PSG»

L'Equipe.fr
Matthieu Longatte, qui joue le rôle d'un apprenti boxeur dans HEIS (chroniques) , raconte comment il avait été repéré par un recruteur du PSG.

Matthieu Longatte, qui joue le rôle d'un apprenti boxeur dans HEIS (chroniques), raconte comment il avait été repéré par un recruteur du PSG.Dans HEIS (chroniques), un film de la réalisatrice française Anaïs Volpé récompensé par le prix du meilleur film international au dernier festival de Los Angeles (actuellement en salles), Matthieu Longatte est un apprenti boxeur prometteur qui, plombé par la hantise de l'échec, refuse d'envisager une carrière professionnelle. À travers le sport de haut niveau, ce long métrage se penche sur la problématique de l'accomplissement de soi, personnel et professionnel.«Quand on ne fait pas les sacrifices nécessaires, on sait pourquoi on n'a pas réussi, tandis que la vie est souvent injuste et, quand on a tout fait pour, il y a quelque chose de très difficile à avaler dans l'échec, explique Matthieu Longatte. Quelqu'un qui a tout fait pour devenir footballeur professionnel et qui n'y parvient pas, par exemple, il va presque être moins méritant socialement, aux yeux des autres que celui qui n'a jamais rien tenté mais va flamber le week-end au city stade ou au five, qui va être capable de faire cinq retournés acrobatiques...»Repéré à 13 ans par un recruteur du PSG lors d'un tournoi de plage, Matthieu Longatte a lui-même rêvé un temps d'une carrière sportive. «J'étais un barjot de foot et là, c'était comme un rêve, je croyais à une caméra cachée ! Le mec se pointe, me donne sa carte et me dit : "Tu viendras faire un entraînement avec nous cette année". Je me retrouve au Camp des Loges, l'entraîneur estime que je n'ai pas encore le niveau pour l'équipe première mais que je peux venir jouer dans l'équipe 2, ce qui était déjà pas mal... Mais ma mère était bien trop contente que je ne sois pas pris parce que ça la faisait se déplacer quatre fois par semaine à Saint-Germain-en-Laye (rires) ! Il aurait fallu qu'on lui dise : ''C'est une future star'' pour qu'elle culpabilise... Du coup, ça n'a pas été plus loin et j'ai fait le deuil.»Bien lui en a pris car Matthieu Longatte est depuis devenu un artiste touche-à-tout, très populaire via sa chaîne YouTube sous l'appellation «Bonjour Tristesse» (près de 200.000 abonnés), comédien, chanteur et qui prépare actuellement son premier stand-up (programmé pour octobre prochain). «Les artistes se retrouvent souvent dans les problématiques du sport de haut niveau, conclut-il. Il y a une grosse part de concours de circonstances, de coïncidences, d'aléatoire total... Regardez un joueur comme Franck Ribéry, l'âge auquel il émerge et le niveau qu'il atteint ensuite (finaliste du Mondial 2006, il évoluait encore en National deux ans plus tôt). Il y a des trajectoires inexplicables !»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages