Cincinnati: crachat, insultes envers l’arbitre… Kyrgios a complètement craqué

RMC Sport

Nick Kyrgios a pris à partie l’arbitre du match qui l’opposait à Karen Kachanov (défaite 7-6 (3), 6-7 (4), 6-2) la nuit dernière à Cincinnati.

Splendeur et décadence. Sur un court de tennis, Nick Kyrgios fait souvent la pluie et le beau temps. Il peut décider d’être brillant, et à ce moment-là, l’Australien est en position de battre absolument n’importe qui sur le circuit. Problème, il est tout à fait capable du contraire et n’hésite pas, par exemple, à saborder son match lorsque l’envie lui prend. Ce fut encore le cas la nuit dernière à Cincinnati, face au Russe Karen Khachanov, vainqueur 7-6 (3), 6-7 (4), 6-2. Mais cette fois, Kyrgios ne s’est pas contenté de ses pitreries habituelles. Il a franchi la ligne rouge en s’en prenant très violemment à l’arbitre de chaise, Fergus Murphy.

Nadal en prend pour son grade

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"T’es un putain de raté mec", lui a lancé l’Australien avant de cracher dans sa direction puis de refuser de lui serrer la main à la fin du match. Nick Kyrgios n’a pas supporté que l'arbitre active un peu trop vite le décompte du temps entre deux de ses points au service dans le deuxième set. L'Australien en a beaucoup voulu à l'arbitre, estimant qu’il était traité injustement par rapport aux stars du circuit ATP, Rafael Nadal en particulier: "Rafa ne pratique pas ce sport, a-t-il asséné. Quel sport pratique-t-il ? Ce n'est pas du tennis. Je veux pratiquer le même sport que lui. Si on prend seulement la routine de Rafa, ça prend au moins 20 secondes. C'est une blague, je suis un des joueurs les plus rapides."

Lire la suite sur RMC Sport


Ce contenu peut également vous intéresser :


À lire aussi