Cinq conseils pour avoir l’air de s’y connaître en matière de vin

spiritueux - Vous n’y connaissez rien en vin et vous vous retrouvez perdu à chaque fois qu’on vous propose une bouteille ? Pas de problème, « 20 minutes » a interrogé des experts

Jadis, les soirées chez Corentin étaient une valeur sûre, en toute simplicité. Des rires, des amis. Et de la bière. Mais voilà : l’âge aidant et la trentaine passée, « Coco » a délaissé la binouze des soirées étudiantes pour le vin, et nous ne sommes plus jamais totalement sereins sur son canapé. On ne sait que répondre au moment où il nous fait goûter « sa meilleure bouteille », avec dans son regard l’attente d’un commentaire. On ne le comprend plus lorsqu’il parle de « cépage » ou de « vin rond ». Et on hésite de longues minutes, seul au supermarché, lorsqu’il demande que chacun ramène une bouteille.

Comme nous, vous êtes des millions à être perdus au moment fatidique de parler de vin. Alors 20 Minutes s’occupe de tout, et a contacté trois experts pour nous éduquer et ne plus jamais être un nullosse chez Corentin. Voici leurs conseils.

Au moment où l’on vous sert du vin

Si on peut le boire jusqu’à la lie, on ne tient pas le calice entre ses mains. Cela peut réchauffer le vin et lui faire perdre nombre de ses subtilités. En bas ou en haut de pied, ça, c’est à votre convenance, indique Ewa Crétois, responsable communication spécialisée en vin et spiritueux. Et tant qu’on y est dans les gestes à éviter : non, on ne met (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Budget : Le Sénat allège la fiscalité sur les successions pour les viticulteurs et agriculteurs
Coupe du monde 2022 : Budweiser, la bière qui a fait plier le Brésil et la Russie, mais pas le Qatar
Les Français délaissent le vin depuis le début de la pandémie de Covid-19