Le circuit européen sanctionne à son tour les dissidents du LIV Golf

Sergio Garcia joue cette semaine sur le Tour européen. Mais l'Espagnol est interdit de Scottish Open dans quelques jours. (S. Franklin/European Tour/Getty)

Le DP World Tour a mis du temps à réagir à la suite de la participation de certains de ses membres au LIV Golf. Mais les sanctions sont tombées et elles ne sont pas uniquement financières.

Alors que le PGA Tour n'avait pas attendu pour sanctionner ses membres partis jouer la première épreuve du LIV Golf International à Londres, le Tour européen restait étonnamment silencieux. Mais ce vendredi, le DP World Tour a pris position à travers un communiqué.

Et les joueurs européens concernés (Garcia, Kaymer, Otaegui, Poulter, Westwood...) seront impactés non seulement financièrement à hauteur de 100 000 £ (environ 116 000 €), mais ils seront aussi dans l'impossibilité de disputer certaines épreuves du Tour européen, et plus précisément celles co-sanctionnées avec le PGA Tour : le Genesis Scottish Open (épreuve des Rolex Series), le Barbasol Championship (7-10 juillet) ainsi que le Barracuda Championship (14-17 juillet).

Pour autant aucune exclusion, temporaire ou définitive, n'a été évoquée. Et précision pas si anodine : une partie de l'argent des amendes sera réinjectée dans le prize money des épreuves du Tour européen.

lire aussi

PGA Tour : plus d'argent pour contrer le LIV Golf

Pelley : « Un manque de respect »

Keith Pelley, le directeur du DP World Tour, expliquait l'esprit de ces sanctions dans ce même communiqué : « Chaque action que l'on entreprend dans la vie a une conséquence et ce n'est pas différent dans le sport professionnel, surtout si une personne choisit d'enfreindre les règles. C'est ce qui s'est produit ici avec plusieurs de nos membres.

De nombreux membres à qui j'ai parlé ces dernières semaines ont exprimé le point de vue que ceux qui ont choisi cette voie (celle du LIV Golf) leur ont non seulement manqué de respect, non seulement à notre Tour, mais aussi à l'écosystème méritocratique du golf professionnel qui a été le fondement de notre jeu au cours du dernier demi-siècle. Ce sera également la base sur laquelle nous construirons les 50 prochaines années. Leurs actions ne sont pas justes pour la majorité de nos membres et sapent le Tour, c'est pourquoi nous prenons les mesures que nous avons annoncées aujourd'hui. »

L'intégralité du communiqué

« Le DP World Tour a confirmé aujourd'hui les sanctions qui seront prises à l'encontre des membres qui ont enfreint le règlement du Tour et ont participé à un événement LIV Golf au Centurion Club du 9 au 11 juin, alors qu'ils n'avaient pas reçu les autorisations nécessaires pour le faire.

Ces actions ont enfreint le règlement sur les événements conflictuels énoncé dans le manuel des règlements généraux des membres ainsi que le règlement sur le code de comportement, qui a été rappelé aux membres à plusieurs reprises récemment, ce qui a conduit le Tour à prendre les mesures suivantes, qui ont été notifiées à tous les membres concernés.

Ils seront condamnés à une amende de 100 000 £.

Ils ont été informés qu'ils sont suspendus de toute participation aux tournois suivants du DP World Tour : le Genesis Scottish Open et le Barbasol Championship (7-10 juillet) et le Barracuda Championship (14-17 juillet) et ont été retirés des listes d'inscription de ces événements, le cas échéant.

Il est important de noter que la participation à un ou plusieurs autres tournois en conflit sans le release requis peut entraîner d'autres sanctions. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles