City-Real : entrez et frappez

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

On s'attendait à une partie tactique, à une opposition de style entre les stratèges Pep Guardiola et Carlo Ancelotti. Finalement, le football aura eu le droit à un match ouvert aux quatre vents, ponctué d'un festival de buts, résultante d'un niveau défensif éparse au milieu duquel les deux organisations offensives se sont régalées dans les boulevards.

Les bluffeurs, bluffés


Kyle Walker et João Cancelo blessés, Pep Guardiola avait décidé de titulariser mardi soir John Stones, également incertain au coup d'envoi, pour assister Aymeric Laporte et le revenant Rúben Dias. Une tentative de poker menteur qui est rapidement revenu au visage de l'entraîneur catalan. Pressé par Karim Benzema et Vinícius Júnior, l'international anglais s'est en effet laissé submerger par l'intensité de Madrilènes alors menés de deux buts et en quête de révolte. Un scénario en passe de basculer, finalement remis à…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles