Les clés du succès historique des Bleus face à l’ogre américain

Remise, Christophe
Sport24
Evan Fournier, Nicolas Batum et leurs coéquipiers affronteront l'Argentine vendredi, en demi-finales de la Coupe du monde / Panoramic
Evan Fournier, Nicolas Batum et leurs coéquipiers affronteront l'Argentine vendredi, en demi-finales de la Coupe du monde / Panoramic

L’équipe de France de basket a réalisé l’impensable exploit de sortir les États-Unis à la Coupe du monde de basket, mercredi, en Chine.

Impossible n’est pas français. C’est ce que les Bleus ont démontré mercredi, en terrassant la sélection américaine (89-79) en quarts de finale de la Coupe du monde, à Dongguan. Des Américains privés de leurs meilleurs éléments et qui se présentaient en Chine avec une équipe C, voire D. Pas assez pour ne pas les affubler du costume de favori. Alors quand les Bleus ont cédé face à l’Australie, lundi (98-100) , les envoyant dans les griffes de Team USA, il n’y avait pas de quoi pavoiser… L’exploit sinon rien. Ce sera l’exploit. «Personne ne croyait en nous, ce n'est pas grave», sourit Evan Fournier, devant les caméras de Canal+ Sport . Au final, cette équipe de France séduisante, solide et au mental d'acier a écrit l'une des plus belles pages de son histoire, sinon la plus belle, en compostant son billet pour les demies du Mondial chinois. Ce sera vendredi, 14h, à Pékin, face à l'Argentine de Luis Scola et Facundo Campazzo. Cadeau bonus, les Français sont également qualifiés pour les JO 2020. Un match pour l’histoire. Retour sur les clés de cette performance XXL.

La défense retrouvée et le déclic australien  «Si on défend comme contre l’Australie, ce n’est pas la peine qu’on y aille», prévenait Rudy Gobert avant la partie . S’ils ont en effet réalisé une performance offensive de tout premier plan contre les Boomers, les Tricolores avaient aussi et surtout oublié les bases, leur identité, la défense. (...) Lire la suite sur sport24.com

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Les notes des Bleus après l’exploit face à Team USA : Gobert monstrueux, l’étincelle Ntilikina

Popovich : «La meilleure équipe de France que j'ai vue»

Euro 2019 : pour le volley français, il est temps de sortir de l’ombre

Gobert, une muraille en Chine

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi