Clara Burel bat Elena Rybakina, vainqueure de Wimbledon, au premier tour de l'US Open

Clara Burel a réalisé une sacrée performance. (J. Squire/AFP)

Clara Burel a créé la surprise mardi soir en battant Elena Rybakina, récemment victorieuse à Wimbledon et 25e mondiale, au premier tour de l'US Open (6-4, 6-4).

Clara Burel a eu grandement raison de sauver quatre balles de match au dernier tour des qualifications, vendredi. Elle a empilé mardi une quatrième victoire de suite à Flushing Meadows en éliminant d'entrée Elena Rybakina (6-4, 6-4 en 1h31).

lire aussi

Le film du match

En plus d'apparaître au 25e rang mondial, la Kazakhe est aussi la championne du dernier Wimbledon. C'est dire si la victoire de Burel, qui n'avait encore jamais dominé une joueuse du top 50 en tournoi, n'avait rien d'écrit.

D'ailleurs, Rybakina a obtenu pas moins de six balles de break lors des deux premiers jeux de service de la Française. Mais en vain. C'est la Kazakhe qui dictait le jeu, les pieds posés presque sur sa ligne de fond, quand Burel jouait de plus loin, parfois à la merci des angles adverses.

lire aussi

Le tableau de l'US Open

Mais peu à peu, les remises de la 131e mondiale, leur longueur et leurs variations, notamment, ont commencé à avoir raison de la précision de Rybakina, qui a cédé son engagement à 2-2. Idem après son retour à 4-4. Une longue pause toilettes de la Kazakhe à l'issue de la première manche n'a pas détourné Burel de ses bonnes intentions. Mobile, adroite, maligne, elle a breaké d'entrée (2-0) puis s'est accrochée jusqu'au bout à ses jeux de service.

Clara Burel se rapproche du top 100

Trop généreuse (37 fautes directes au total), Elena Rybakina a vu passer sous son nez un ultime revers gagnant long de ligne de la Française, en même temps ses espoirs de réussir un grand US Open. Le premier tour du tournoi n'était pas terminé que, déjà, les deux vainqueurs du simple à Wimbledon manquaient à l'appel.

Cette victoire, qui a illuminé son visage, va permettre à Clara Burel de tutoyer à nouveau le top 100 à l'issue de cet US Open, et de redevenir au minimum n°5 française au classement WTA. Mais, surtout, son tournoi n'est pas fini.

Au deuxième tour, elle affrontera Alison Van Uytvanck (43e mondiale). La Belge a battu Venus Williams mardi soir (6-1, 7-6 [5]).

lire aussi

L'actualité de l'US Open