Clara Burel s'incline au deuxième tour de l'Open de Lausanne

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Clara Burel s'est pris les pieds dans le jeu de son adversaire. (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dépassée par le lift de Sara Sorribes Tormo (6-4, 6-2), Clara Burel s'incline au deuxième tour de l'Open de Lausanne, mercredi.

Clara Burel s'arrête au deuxième tour de l'Open de Lausanne. Malgré un très bon départ, la Française a chuté face à la tête de série n°4, Sara Sorribes Tormo (6-4, 6-2), mercredi 13 juillet. Burel avait pourtant parfaitement commencé la rencontre. Portée par un coup droit à plat qui lui offrait de nombreux points, n'ayant pas peur de venir finir au filet, elle menait 4-1 avec un double break en poche. C'est alors que l'Espagnole a décidé de peser plus sur le match, notamment en arrondissant, parfois à la limite de la caricature, ses trajectoires.

Burel terrassée par les « moon balls »

Burel s'est alors pris les pieds dans ces « moon balls » et a vu les jeux défiler en faveur de son adversaire. Après cinq jeux de rangs, Sorribes Tormo prenait le premier set face à une Burel dont le langage corporel ne respirait pas la gagne tant la misère du monde semblait tomber sur ses épaules après chaque faute.

lire aussi

Le tableau de l'Open de Lausanne


Heureusement, la Française se reprenait en début de deuxième set. Plus constante, elle retrouvait de l'efficacité en coup droit. Sorribes Tormo a alors recommencé à limer du fond, obligeant Burel à frapper plus que de raison au-dessus de son épaule. Break en poche (4-2), l'Espagnole confirmait difficilement pour mener 5-2. Même si elle sauvait deux balles de match, Burel s'inclinait tout de même sur un dernier break.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles