Clash de la rédac : faut-il applaudir le vice du staff du MHSC ?

·1 min de lecture

Oui, on s'en sort rarement sans une petite dose de vice

Par Analie Simon

Qu'on évolue dans le meilleur championnat du monde ou en D5 dans le district de Haute-Savoie, le vice fait partie intégrante du milieu du football. Un défenseur qui se roule par terre à la 94e pour gagner du temps, un joueur qui va aboyer auprès de l'arbitre pour réclamer un carton (coucou Marco Verratti), un gardien qui met trois plombes pour frapper un six-mètres... Tous les moyens sont bons pour énerver son adversaire, tant que cela ne dépasse pas les limites. Et c'est aussi ça qui fait la différence dans un match. Quand on jette un coup d'œil au palmarès de la Ligue des champions, rares sont les équipes qui n'ont pas de facteur X pour faire basculer un match. Et on ne parle pas de l'attaquant capable de sortir un geste technique invraisemblable pour faire gagner son équipe.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles