Claude Makélélé, bagarre et côtelettes d'agneau : l'anecdote surréaliste de Patrice Evra sur les tensions en équipe de France (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Manchester United
    Manchester United
    En directAujourd’huiDemaincontre--|
  • Nicolas Anelka
    Nicolas Anelka
    Footballeur et entraîneur français

Moment exceptionnel. Ce jeudi 13 janvier, Jérôme Rothen et l'équipe de "Rothen s'enflamme" recevaient Patrice Evra sur RMC. L'ancien latéral de Manchester United et de l'équipe de France est venu évoquer son livre I Love this game. Lors de l'émission, celui qui a été capitaine des Bleus a dévoilé une anecdote surréaliste, survenue il y a de nombreuses années.

À lire également

"Je me suis senti comme un lâche" : Patrice Evra évoque l'agression sexuelle qu'il a subi étant enfant (VIDEO)

Autour de 2010, l'entente entre les joueurs de l'équipe de France n'était pas réellement au beau fixe selon l'ancien footballeur. "J'étais fatigué tout le temps ! Il y avait des problèmes. On s'est même embrouillés sur la bouffe halal. Certaines personnes mangeaient la bouffe pour les musulmans, tu te rappelles la bagarre ? Makélélé qui crache sur ses côtes d'agneau et dit 'j'en donne personne' ?", a-t-il lancé en se tournant vers Nicolas Anelka, également présent dans l'émission. Comme l'a par la suite précisé Jérôme Rothen, de la viande halal est disponible pour les joueurs musulmans en équipe de France depuis 2004. Avant qu'il prenne sa retraite internationale en 2008, Claude Makélélé ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles