Claude Puel : "L'équipe de 2000 était complètement hors norme"

SO FOOT
·1 min de lecture

En janvier 1999, vous avez pris les rênes de l'équipe première de l'AS Monaco pour faire face à la démission de Jean Tigana. Vous vous y attendiez ?
Non, pas du tout. J'étais entraîneur adjoint avec Jean-Luc Ettori, Jeannot Petit, Jacques Devismes... J'étais à la préparation physique et je coachais l'équipe réserve. J'ai appris la démission de Jean Tigana par lui-même. Je suis arrivé à l'entraînement, il est sorti du bungalow qu'on avait à l'époque pour me dire qu'il arrêtait, qu'il démissionnait. Et puis, il est parti, sans me donner d'explications. Cinq minutes après, le président Campora est arrivé et nous a réunis avec Henri Biancheri (alors directeur sportif de l'ASM, N.D.L.R.) et les membres du staff pour nous annoncer qu'on allait reprendre l'équipe pour le match suivant, à Strasbourg. C'était un intermède pour un match simplement. Campora cherchait un remplaçant à Tigana. C'était match après match, je… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com