Claudine Mendy avec le Sénégal à la Coupe d'Afrique des nations

Claudine Mendy sous le maillot de l'équipe de France. (J. Prévost/L'Équipe)

Vice-championne du monde avec les Bleues en 2009 et 2011, l'arrière gauche Claudine Mendy (32 ans) disputera la Coupe d'Afrique des nations avec le Sénégal, le pays de ses parents, du 9 au 19 novembre à Dakar.

Il y aura encore beaucoup de visages familiers lors de la Coupe d'Afrique des nations féminine, qui commence ce mercredi 9 novembre à Dakar, la capitale du Sénégal. Comme lors des précédentes éditions, de nombreuses joueuses évoluant en France, pour beaucoup binationales, figureront dans les sélections d'Afrique de l'Ouest ou du Maghreb (*).

Ce sera notamment le cas du pays hôte, qui compte dans son groupe seize représentantes de clubs de l'Hexagone dont une ancienne Bleue d'envergure, Claudine Mendy. À 32 ans, après avoir joué 102 matches sous le maillot de l'équipe de France et remporté deux médailles d'argent au Mondial en 2009 et 2011, la native de Mantes-la-Jolie (Yvelines) disputera sa première compétition sous les couleurs du pays où sont nés ses deux parents. Sa dernière sélection remontant à 2016, le règlement de la Fédération internationale permet à l'arrière gauche de Bourg-de-Péage de porter le maillot d'un autre pays dont elle détient la nationalité (il faut un délai minimum de trois ans).

(*) On peut notamment citer Sabrina Zazaï (Algérie), Karichma Ekoh (Cameroun), Mélissa Agathe (RD Congo) ou Djénéba Tandjan (Guinée).

« C'est vraiment particulier, j'ai longuement hésité, a-t-elle confié à L'Équipe au téléphone. Si la CAN n'avait pas eu lieu au Sénégal, je n'aurais probablement pas fait ce choix-là. » À domicile dans la somptueuse Dakar Arena (15 000 places), les Lionnes espèrent remonter sur le podium après une décevante 5e place lors de l'édition 2021.

« On est là pour représenter le pays fièrement et pour retrouver un rang qui nous qualifie pour le Mondial (parmi les quatre premiers). Avec l'appui du public, on ne se fixe aucune limite », lance le sélectionneur du Sénégal, Yacine Messaoudi. L'entraîneur de Paris 92 sera l'un des trois techniciens français en compétition avec son confrère de Celles-sur-Belle Thierry Vincent (Guinée) et Francis Tuzolana, qui coache les sélections féminine et masculine de la RD Congo.

Derrière l'Angola, à nouveau grand favori après avoir remporté onze des douze dernières éditions, la bataille s'annonce serrée pour le pays hôte avec notamment la Tunisie, le Cameroun ou la RD Congo.

lire aussi : L'actu du hand