Clermont : Alidu Seidu, Elbasan Rashani et Salis Abdul Samed blessés contre Montpellier

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Alidu Seidu a fini le match contre Montpellier avec une épaule déboîtée. (A. Martin/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Clermont a terminé la rencontre remportée face à Montpellier dimanche (2-1) avec plusieurs joueurs blessés. Seidu, Rashani et Abdul Samed pourraient être absents lors des deux derniers matches de Ligue 1 cette saison.

Pas vraiment épargné par les blessures lors de cette deuxième partie de saison, le Clermont Foot a perdu Elbasan Rashani en début de rencontre face à Montpellier dimanche (2-1). Quelques minutes après avoir ouvert le score (4e), l'ailier kosovar a dû quitter prématurément ses coéquipiers et céder sa place à Jim Allevinah, à cause d'une douleur au fessier droit. Il doit passer des examens complémentaires pour connaître l'étendue de la blessure.

lire aussi

Le film du match

Alors qu'il avait prévu de remplacer Johan Gastien par Saîf-Eddine Khaoui, Pascal Gastien, l'entraîneur de Clermont, a dû se raviser. C'est Salis Abdul-Samed, qui a été suppléé par l'ancien marseillais à la 64e minute après avoir été touché au genou droit. Averti à la 35e minute, le jeune milieu de 22 ans sera suspendu pour la réception de Lyon, lors de la dernière journée, et pourrait donc ne plus rejouer de la saison en fonction de la gravité de sa blessure.

Mal retombé sur une épaule en fin de première période, le défenseur Alidu Seidu a aussi fini le match en étant diminué. « Son épaule s'est un peu déboitée, on va voir. Il a pu finir, donc je ne pense pas que ce soit très grave », a dit Gastien.

lire aussi

Magnin et Clermont sont « immensément heureux »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles