Clermont, habitué des éliminations par des petits

Pascal Gastien, l'entraîneur de Clermont. (A. Martin/L'Équipe)

Depuis quinze ans, Clermont s'est fait une spécialité de se faire sortir par des petits en Coupe de France.

La Coupe ne passe pas à Clermont. Depuis quinze ans, le club auvergnat collectionne les déconvenues dans cette compétition. Après Schirrhein (Excellence, 2008-2009), Selongey (DH, 2013-2014), Trélissac (CFA, 2015-2016), Yzeure (N2, 2017-2018), Marignane (N, 2018-2019) ou encore Bergerac (N2, 2019-2020), c'est donc le FCOSK06 (R1) qui a dansé sur les ventres clermontois ce samedi (0-0, 3-4 aux t.a.b.).

« C'est inadmissible, a déclaré Florent Ogier, le capitaine clermontois, après la rencontre. Nous avions l'obligation de passer. Nous sommes tombés dans le piège alors que nous étions prévenus. Nous n'avons pas mis d'intensité en première période, nous n'avons pas réussi à les fatiguer. Nous sommes très déçus de voir cette aventure s'arrêter dès maintenant. Il ne faut pas que cela nous plombe pour la suite, et il faut vite se tourner vers l'opération maintien en L1. » Plutôt solide à côté de Caufriez, le défenseur n'a pas eu trop de situations compliquées à gérer. Seul le premier quart d'heure a été chaud, avec notamment un contre de Schall (12e) et un tir enroulé de Tine (15e) capté au sol par Djoco. Samedi, le problème de Clermont était ailleurs.

« Offensivement, nous avons été d'une pauvreté infinie, a pesté Pascal Gastien, l'entraîneur du CF63. Nous avons manqué d'engagement, nous n'avons pas fait de courses. Nous avons été insignifiants devant. » Il a fallu attendre la 21e minute pour voir son équipe, pas aidée par une pelouse en très mauvais état, obtenir un corner. Le gardien Corentin Schmittheissler, bien secondé par Herceg qui a contré deux tentatives adverses (60e, 89e), n'a pas eu beaucoup de travail. Le plus gros arrêt à effectuer a été celui devant Cham, bien lancé en profondeur par Dossou (31e). « L'adversaire a été valeureux, a souligné le technicien. Ils ont confirmé tout le bien qu'on pensait d'eux après les avoir supervisés courant décembre. Ils ont été bons tactiquement et techniquement. » Habitué à perdre en Coupe, Clermont sait au moins le faire avec fair-play.

lire aussi : Calendrier et résultats de la Coupe de France