Les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 ne libéreront pas leurs internationaux hors UE

AFP
·1 min de lecture

"En l'absence d'exonération de septaine pour les joueurs étrangers internationaux mis à disposition de leur équipe nationale (...), les clubs ne mettront pas à disposition des sélections les joueurs étrangers convoqués pour des matchs hors de la zone UE/EEE (espace économique européen, NDLR) durant la prochaine période internationale du mois de mars", a écrit la LFP dans un communiqué. Cette décision, issue d'une consultation auprès des présidents de clubs, a été prise "à l'unanimité", a précisé la LFP, alors que plusieurs équipes françaises avaient fait part de leur volonté de retenir leurs internationaux, comme Brest, Nantes, Metz ou Dijon.

Des exceptions

En raison de la pandémie de Covid-19, la Fifa a assoupli ses règles de convocation des joueurs pour la prochaine trêve internationale, autorisant les clubs à retenir leurs footballeurs si une quarantaine est obligatoire au retour. Et partout en Europe, les prises de position des clubs se sont multipliées en faveur du blocage des internationaux amenés à voyager hors du Vieux Continent.

Cette décision des clubs professionnels français complique le travail de nombreux sélectionneurs, en Europe, où certains matches de qualification pour le Mondial 2022 sont programmés hors de...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi