Comment les clubs de National font-ils leur mercato sans cellule de recrutement ?

Guillaume Allanou décroche dès la première sonnerie. En cette période de mercato, il ne lâche pas son smartphone. "Ce sont plus d'une dizaine d'appels par jour", détaille-t-il. Il faut dire que l'homme à la grande carcasse et à la longue chevelure cumule les mandats. Le président du Stade briochin est aussi entraîneur de la réserve et directeur sportif. Et même enquêteur selon ses dires. Car la cellule de recrutement du septième de National se limite à "moi", en rigole-t-il. Il mentionne aussi le coup de main de la part d'un "superviseur qui écume les terrains N2 et N3 en Bretagne".

"Le premier recrutement, c'est de conserver les joueurs qu'on souhaite garder."Guillaume Allanou, président du Stade briochin


À plus de 700 kilomètres des Côtes-d'Armor, en Haute-Loire, Roland Vieira…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles