Les clubs russes et biélorusses exclus de l'Euroligue et de l'Eurocoupe la saison prochaine

Pas d'Euroligue la saison prochaine pour le CSKA Moscou (ici en rouge face à l'Asvel). (E. Garnier/L'Équipe)

Suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, avec le soutien de la Biélorussie, les clubs de ces deux pays ont été exclus de l'Euroligue et de l'Eurocoupe, pour la saison prochaine.

Euroleague Basketball, l'entité qui gère l'Euroligue et l'Eurocoupe, a suspendu pour la saison 2022-2023 tous les clubs russes et biélorusses de ces deux compétitions, suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, qui est soutenue par la Biélorussie.

Cette décision était attendue depuis le Final Four de l'Euroligue, à la fin du mois de mai dernier. Elle a été prise à cause des difficultés de déplacement, des restrictions dans l'attribution de visas, mais aussi en prenant en considération des décisions similaires d'autres organisations sportives internationales et les communiqués de 37 ministres européens des Sports appelant à exclure les équipes russes des compétitions dans leur pays.

Bologne, Valence et le Partizan en Euroligue

Euroleague Basketball avait déjà décidé de suspendre les trois clubs russes d'Euroligue (le CSKA Moscou, le Zenit St-Pétersbourg et Kazan) de l'édition 2021-2022, avant de les retirer des compétitions, jusqu'à la fin de la saison.

Le CSKA Moscou est le seul club russe à bénéficier d'une licence à long terme pour l'Euroligue (comme 12 autres équipes sur 18), alors que le Zenit était invité et que Kazan était qualifié via sa finale de l'Eurocoupe en 2021. Conséquence directe pour l'Euroligue, trois clubs intègrent la compétition la saison prochaine : le Virtus Bologne, Valence et le Partizan Belgrade.

lire aussi

Toute l'actualité de l'Euroligue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles