Les coaches adjoints des All Blacks John Plumtree et Brad Mooar limogés, Jason Ryan intègre le staff

John Plumtree, entraîneur des All Blacks en charge de la défense, a été limogé en compagnie de son homologue chargé de l'attaque, Brad Mooar. (S. Mantey/L'Équipe)

À la suite des mauvais résultats des All Blacks - dont la série perdue dernièrement à domicile face à l'Irlande -, la fédération néo-zélandaise a annoncé le limogeage des coaches adjoints John Plumtree et Brad Mooar, et l'arrivée de Jason Ryan dans le staff.

Les All Blacks seulement quatrièmes au classement des nations du rugby mondial, c'est une forme de drame national en Nouvelle-Zélande. Après les récentes défaites des joueurs de Ian Forster sur leur sol et à un an de la Coupe du monde en France, la fédération néo-zélandaise de rugby, soumise à une forte pression des médias et de l'opinion publique, se devait de réagir. Elle l'a fait sous forme d'un communiqué dans lequel New Zealand Rugby (NZR) annonce les départs de John Plumtree et Brad Mooar, respectivement en charge de la défense et de l'attaque des Blacks, ainsi que l'arrivée de Jason Ryan.

« Des conversations vigoureuses et approfondies »

Alors qu'au pays du « long nuage blanc » on spéculait sur le départ de I'entraîneur principal Ian Foster et son remplacement par l'ancien coach de l'Irlande et de Clermont Joe Schmidt, c'est finalement deux de ses adjoints qui payent pour les mauvais résultats de ces dernières semaines. Les All Blacks ont en effet perdu leur série de tests à domicile face aux Irlandais, une première dans l'histoire entre ces deux nations. Ils se sont inclinés lors des deux dernières rencontres (23-12 et 32-22). Leur victoire lors du premier des trois tests (42-19) n'atténue en rien la colère qui gronde dans le pays.

Les départs de John Plumtree et Brad Mooar ont été actés après des « conversations vigoureuses et approfondies » sur les moyens d'améliorer les performances, a expliqué la NZR dans un communiqué. « J'ai vraiment de la peine pour deux hommes qui sont de grands entraîneurs de rugby et qui ont apporté une énorme contribution aux All Blacks », a commenté le sélectionneur de l'équipe Ian Foster.

lire aussi

Calendrier du Rugby Championship

La « croissance continue » de Jason Ryan

C'est donc Jason Ryan qui aura la charge de remettre les Blacks dans le droit chemin de l'attaque, historiquement leur grande force. Il était depuis six ans l'entraîneur chargé de ce secteur pour l'équipe championne des Canterbury Crusaders, période au cours de laquelle ces derniers ont remporté six titres de Super Rugby. Il était aussi l'entraîneur des attaquants des Fidji.

« Jason a fait ses preuves et possède une grande expérience au niveau international », a relevé M. Foster. « L'année dernière, nous avons été les témoins directs de l'impact qu'il a eu sur les attaquants des Fidji, en plus de sa croissance continue en tant qu'entraîneur chargé de l'attaque des Crusaders », a-t-il poursuivi.

Joe Schmidt a également pris un rôle d'analyse avec les All Blacks et travaillera avec Ian Foster sur la stratégie globale et l'attaque. Il avait été rappelé par Forster, alors touché par le Covid, pour venir donner un coup de main avant le premier test contre l'Irlande.

Grosse pression avant le Rugby Championship

D'autres changements pourraient suivre, notamment dans l'équipe même. Ainsi, les médias néo-zélandais ont fait état d'un possible remplacement de Sam Cane par Sam Whitelock comme capitaine de l'équipe. Mais il y a deux jours, Forster a confirmé Cane comme capitaine lorsqu'il a annoncé le groupe pour le Rugby Championship qui commence bientôt.

lire aussi

Le groupe des All Blacks pour le Rugby Championship

La Nouvelle-Zélande débutera avec beaucoup de pression la compétition par deux rencontres sur le sol des champions du monde sud-africains les 6 et 13 août, avant d'accueillir l'Argentine à Christchurch le 27 août, puis à Hamilton le week-end suivant. Ils affronteront ensuite l'Australie à Melbourne le jeudi 15 septembre avant de les recevoir à Auckland pour leur dernier match, le 24 septembre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles