Coaching - Quel type de yoga choisir selon ses envies ?

·5 min de lecture

Il existe beaucoup de style de yoga différents et c'est parfois difficile de s'y retrouver et de comprendre leur différence. Voici donc des explications des différents types de yoga, que vous ayez envie de quelque chose de très dynamique ou très doux. Le Vinyasa Yoga Le Vinyasa Yoga est une pratique dynamique. La pratique est fluide et les postures s'enchaînent avec la respiration. C'est un yoga créatif qui améliore votre souplesse et renforce les muscles profonds. La séquence avec l'enchaînement des postures dépend de votre professeur. L'intensité également. Si vous n'avez jamais fait de yoga, pas de panique, il existe des Vinyasa pour débutants, plus doux où l'on prend le temps de découvrir les postures et de respirer entre celles-ci.

Il existe également des Vinyasa plus dynamiques où le rythme est plus intense, tel que Power Vinyasa Yoga où l'accent est mis sur le challenge et où vous allez assurément transpirer. Ce type de Yoga est toutefois réservé à ceux qui ont l'habitude de faire du Yoga Vinyasa. Il est très développé en Occident et dans les grandes villes car il permet vraiment d'allier renforcement et cardio. La pratique se finit toujours par un savasana, une relaxation finale, allongé au sol où l'on profite des bénéfices de la pratique. Le Hatha yoga Le Hatha yoga est une pratique dynamique mais moins intense que le Vinyasa en termes d'enchaînement des postures. En effet, la grande différence est que vous tenez les postures plus longtemps, soit le temps de quelques respirations soit plusieurs minutes. On y associe le contrôle du souffle et la concentration. Le Hatha yoga s'adresse à tout le monde, il existe différents niveaux selon que vous soyez débutant ou plus expérimenté dans la discipline. Tout comme le Vinyasa yoga, la séquence est créée par le professeur qui l'enseigne. L'Ashtanga yoga L'Ashtanga est également une pratique dynamique. Cependant, c'est un yoga plus traditionnel et très codifié. Ses particularités sont que les postures s'enchaînent de manière fixe et sont organisées en séries. Il existe six séries. Les postures de la première série sont principalement des postures de yoga flexion avant, tandis que la deuxième série, par exemple, privilégie les flexions arrières. Les séries suivantes sont réservées aux élèves avancés. Il existe une pratique que l'on appelle Mysore qui est un cours collectif mais où chacun pratique à son propre rythme. Les cours d'Ashtangasont donc très ritualisés. Vous pouvez également débuter le Yoga avec du Ashtanga en allant à des cours débutants guidés. Sachez qu'il existe encore bien d'autres pratiques dynamiques tel que l'Iyengar (où l'accent est mis sur l'alignement), le Bikram (pratique d'une série codifiée de postures dans une salle surchauffée), etc. Le yin yoga Popularisé par Paul Grilley dans les années 90, le yin yoga est l'opposé des pratiques de yoga « Yang » (dynamique). C'est une pratique très douce, lente et introspective. On pratique différentes postures que l'on tient 3 à 5 minutes en essayant de rester immobile et de détendre et relâcher les muscles. Véritable exercice de lâcher prise et de bataille avec son mental qui souhaite sortir de la posture, le Yin est un véritable exercice d'introspection. On ne sollicite pas les muscles mais on renforce les articulations, les tendons, les ligaments et donc a fortiori la souplesse. On fait circuler les énergies. Il y a plusieurs règles dans le Yin Yoga comme l'immobilité dans les postures, le relâchement des muscles, la lenteur et une durée minimum dans la posture. On utilise beaucoup d'accessoires pour rendre la posture plus accessible comme un bolster, des coussins, des blocs de Yoga, des couvertures. Influencé par la médecine traditionnelle chinoise, en yin, on tentera de prendre conscience des méridiens du corps. Chaque méridien est associé à différents organes ou différentes zones du corps pour mieux y faire circuler l'énergie, le chi. Celui-ci circule dans notre corps à travers les méridiens qui, s'ils sont bien irrigués, sont garants de notre équilibre physique et moral. Le yoga Nidra ou yoga du sommeil Ce type de yoga se pratique en étant allongé ou assis et en écoutant la voix du professeur. Il est idéal de le pratiquer juste avant de dormir pour une nuit plus calme et sereine. Il est également appelé yoga du sommeil. Avec le yoga nidra, la personne reste consciente et peut alors se ressourcer de la même manière que dans un sommeil réparateur. En effet, dans le sommeil réel, on perd la notion du temps, de l'espace et de l'environnement. La personne endormie ne perçoit rien de ce qui se passe autour d'elle, ce qui est l'inverse avec le yoga nidra. Le yoga nidra peut donc être défini comme un voyage intérieur qui consiste à se mettre dans un état de transition entre la veille et le sommeil. Le corps est entièrement décontracté et retrouve rapidement une paix intérieure. Cette technique de relaxation permet à la personne d'entrer dans son environnement rêveur et dans ses pensées, au niveau de son subconscient. De cette manière, il peut refaire le plein d'énergie tout en faisant le tri sur ses idées. Dans la vie quotidienne, le corps et l'esprit sont sans cesse exposés à des tensions : anxiété, inquiétude... La pratique du yoga nidra est conseillée pour évacuer rapidement ce stress. Cet article est proposé par CoolTraining, agence de coachs sportifs à Paris et partout en France.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles